L’hiver arrive, c’est l’occasion rêvée pour sortir un cabriolet. Normal, non ? Surtout si il s’agit d’une Aston Martin, et en l’occurrence la nouvelle DB11 Volante.

Mais il y a quand même une certaine logique chez la marque : si la Volante est présentée en octobre, elle ne sera commercialisée qu’au printemps, nettement plus propice à l’exercice. A quelques rares exceptions près, tous les modèles de la marque ont connu leur version découvrable, la DB11 ne fera donc pas exception.

Par rapport au coupé, la principale différence est bien sûr l’adoption d’une capote en toile souple. Oubliez les toits en dur rétractable, c’est complètement dépassé ! La capote 8 épaisseurs sera disponible en noir, gris ou rouge et peut se rétracter en 14 secondes (ou se mettre en place en 16), même en roulant jusqu’à 50 km/h.

Esthétiquement, la DB11 Volante apparaît comme plus sage, moins originale que sa grande soeur en perdant son pavillon flottant porté sur des montants de couleur noire. Il reste bien sûr un véhicule racé et élégant, mais moins original, malgré la présence de discrets bossages sur le couvre capote. Le profil avec capote en place n’est heureusement pas dénaturé. L’intégration des feux arrières très fin est parfaitement réussie.

Disponible uniquement en version 2+2, les très étriquées place arrières n’auront pour vocation qu’à accueillir belle-maman. elle pourra néanmoins se consoler en admirant les splendides dossiers des sièges avant, habillés en option d’un placage en bois précieux. On retrouve ce matériau avec trop de parcimonie sur les contre-portes. L’habitacle est du reste inchangé et conserve bien sûr le système média repris de l’univers Mercedes.

Mercedes-AMG est également présent sous le capot avec un V8 biturbo de 4 litres (déjà vu chez de nombreux modèles à l’étoile). Particularité de la Volante : elle ne sera disponible dans un premier temps qu’avec cette version V8. Il n’est pour l’instant pas évoqué l’installation du V12 pourtant disponible sur le coupé. Mais avec 510 ch et des performances de tout premier ordre (0 à 100 km/h en 4,1 s et 300 km/h) il y a déjà de quoi faire, d’autant que la version V8 est plus légère et plus équilibrée que la V12. Enfin, légère…. on parle quand même d’un beau bébé de plus de 1800 kg.

La DB11 Volante sera disponible contre environ 200 000 € hors options, mais arrivera hélas trop tard pour Noël. Dommage, je vais penser à une autre idée cadeau.

Crédits photos : Aston Martin