Oh qu’elle était discrète cette Fiat 500L…

Dans l’ombre de la traditionnelle 500 qui reste avec succès en haut de l’affiche et éclipsée par la dernière 500X, elle reste dans le camp des besogneuses, fidèle à la famille, deuxième voiture idéale pour emmener les enfants à l’école, faire les courses voire même travailler. Un peu méconnue dans la gamme, elle ne manque pourtant pas d’arguments pratiques avec sa bouille sympathique posée sur quatre ailes bien rondes qui inspirent la bonhommie… Le restyling présenté ici va remettre les pendules à l’heure en harmonisant son joli minois avec le reste de la gamme. L’image 500 lui collera désormais bien plus à la peau en lui donnant un coup de jeune. La 500L présentée au réseau en 2012 méritait bien un coup de crayon sur ses lignes afin que l’œil s’arrête sur elle, le contraire aurait été injustice parce qu’elle ne manque pas d’arguments en s’affranchissant des autres SUV urbains.

Avouez que vous la croisez sans y amener grande attention, nous allons vous accompagner dans la (re)découverte de cette Fiat faite tout spécialement pour les familles comme l’indique la publicité.

L’esprit 500 !

Notre nouvelle venue colle au reste de la gamme tout particulièrement avec son avant revu qui rappelle de suite le modèle phare 500. Une nouvelle identification pour profiter du vecteur d’image de sa petite sœur et si la ligne rappelle indéniablement l’ancienne version c’est bien d’un tout nouveau modèle dont il s’agit puisque 40% des éléments ont été changés. Outre les retouches esthétiques, les principaux changements portent sur les nouvelles technologies puisque notre 500L devient entièrement connectée. Elle sort ainsi de son statut de deuxième auto du foyer pour devenir une véritable machine à rouler prête à dévorer l’asphalte.

Le marché français offrira 4 niveaux de finition à sa clientèle, Popstar, Opening Cross, Lounge et Cross. Un petit air de baroudeur pour les versions Cross avec une garde au sol plus haute de 25 mm, les Popstar et Lounge gardant un physique plus sage de citadines. En parallèle, un modèle Wagon plus longue peut offrir 7 places, idéale pour les familles nombreuses ou artisans Taxi. Des packs sont également proposés afin que tout à chacun puisse configurer et personnaliser son véhicule à son goût. Ajoutez les dix coloris proposés et trois teintes de toit, les combinaisons sont multiples. Extérieurement les nouveaux boucliers, la nouvelle calandre rappellent bien les standards de la marque, standards issus des modèles précédents, de la 500, le tout dans la lignée historique de la Firme de Turin avec un clin d’œil aux aïeules des années 50. Expression et séduction sont désormais le leitmotiv de notre SUV urbain. Cinq ans leader de son segment, elle entend bien garder sa place sur le podium avec ces tous nouveaux traits de caractère.

500L Cross Twinair Turbo :

C’est cette version dont nous disposons pour notre essai… Ah que j’aime ce moteur, sonorité rauque quand il monte dans les tours, tout en restant discret en utilisation familiale. Reproche toutefois, il peut se montrer creux hors de la zone d’action du turbo, lors de certaines reprises, mais dès la reprise de régime, cet aléa est très vite oublié pour laisser la place à l’agrément de conduite. Notre monture est équipée du 900cm3 de 105cv, le manque de couple pouvant être imputé à la faible cylindrée. La voiture est vivante, mais ce qui m’a le plus séduit, c’est son comportement routier. La 500L malgré son centre de gravité relativement haut offre une tenue de route hors pair, ce qui n’est pas toujours le cas dans sa catégorie. Tenue en virages, freinage d’urgence, même en courbes, la Fiat tient son cap et sait nous obéir au doigt et à l’œil. Très agréablement surpris par les prestations, on se sent en réelle sécurité, d’autant que la position de conduite assez haute permet de dominer la route par un champ de vision portant assez loin. On lui trouve un défaut tout de même ? Parce que tout essai sans défaut n’en serait pas un… Les commandes des clignotants et essuie-glaces sont situées trop loin du volant et pas forcément accessibles du bout des doigts, surtout si Madame a de petites mains. Dommage pour ce petit bémol.

Revenons à la description physique d’autant que c’est sur ce point que notre véhicule se montre très séduisant. La Cross bénéficie de finitions particulières qui savent souligner sa ligne. Le bouclier avant redessiné est souligné par une partie de couleur grise qui lui donne un petit air agressif, la calandre et ses inserts chromés amènent une touche luxueuse et le logo Fiat centré sur deux baguettes chromées elles aussi font le rappel historique cité plus haut. Latéralement, les élargisseurs d’ailes font très crossover, détail qui plaira sans nul doute aux papas avec une âme de baroudeur. De très belles jantes en 17″, finition diamant, soulignent l’ensemble avec un détail sympathique : les étriers de freins peints en rouge comme sur les supercars italiennes, amusant !

L’ensemble est homogène et la Fiat ne fait pas trop imposante malgré son air compact, bien qu’elle assume ses 4m28 de long, avec une largeur de 1m78 et une hauteur de 1m68. Ces dimensions offrent de ce fait un espace intérieur à vivre très ergonomique.

Bienvenue chez vous !

Dès la porte ouverte et avant de prendre place au volant, la sellerie de notre Cross nous invite au voyage. Sièges bien dessinés avec le sigle 500, noirs, gris et sobres mais d’un bon maintien latéral avec maints réglages.

Du poste de pilotage au coffre de 455 litres (1480 litres sièges repliés), des rangements astucieux, filets de sièges et tablettes aviation pour les passagers arrières, prises USB pour périphériques, tous les détails ont été pensés pour une vie à bord familiale. Le volant multifonctions redessiné permet une meilleure visibilité des cadrans sur un tableau de bord qui n’est pas sans rappeler celui de la 500X. Un écran central de 7″ d’infodivertissement Uconnect HD Live donnera au conducteur toutes les informations nécessaires à une conduite sécuritaire. Toujours dans les commandes, un bouton permet de sélectionner (Cross uniquement) différents modes de conduite en fonction des conditions routières, Normal, Traction+ et Gravity Control. Ce dernier permet de garder une vitesse constante dans les fortes descentes et peut être activé lorsque le Traction+ est en marche. Avec cette nouvelle 500L, Fiat a pensé à tout et à tous, offrant même une palette de motorisations variées avec des versions diesel, essence, méthane et GPL de 80 à 120cv, couplés à des boites mécaniques à cinq ou six rapports, ou automatiques Dualogic.

Pour résumer, cette 500L est une réelle nouveauté sous les traits ressemblants de la version précédente. Une voiture discrète dans la gamme qui gagne à être essayée et connue. Avec son air de famille plus marqué entre la 500 et 500X, elle s’intègre parfaitement pour satisfaire une clientèle en recherche d’originalité dans ce segment fort concurrentiel. Elle offre toutes les prestations qu’on peut attendre d’une citadine ou d’une routière, deux domaines où elle saura exceller.

Merci à FIAT France pour l’invitation et la mise à disposition de la 500L.

Crédit photos : Gilles DICHAMP