Aston Martin DB9 Hybride.2

Pas encore un modèle de série mais une auto développée en collaboration avec l’équipementier allemand Bosch, voici l’Aston martin DB9 Hybrid Plug-in. Cette supercar hybride est destinée à montrer le savoir faire de Bosch en la matière mais aussi la possibilité d’envisager une grande sportive hybride chez le constructeur britannique.

Cette DB9 est toujours propulsée par son moteur V12 5.9 L mais il est ici associé à trois moteurs électriques (un dans chacune des roues avant et un accolé au moteur 12 cylindres). Les trois moteurs électriques développent la puissance totale de 180 kW (245 ch) qui vient s’ajouter aux 510 ch du V12. Ainsi en puissance cumulée, cette DB9 Hybrid Plug-in développe quelques 740 ch c’est à dire une puissance proche de celle d’une F12 Berlinetta (735 ch) ou d’une One-77 (750 ch). L’énergie accumulée soit lors de la recharge, soit lors des phases de décélaration ou de freinage est stockée dans de classiques batteries lithium-ion.
Cette Aston DB9 Hybrid Plug-in est aussi la première Aston Martin à 4 roues motrices. Malgré l’augmentation du poids de l’auto de 300 kg, l’augmentation de la puissance et du couple moteur permettent à cette Aston Martin d’envisager l’exercice du 0 à 100 km/h en environ 3.6 secondes et une Vmax plus élevée que celle de la DB9 et largement suffisante. En mode tout électrique, cette DB9 peut parcourir un peu plus de 25 km.
Cette voiture étrenne aussi un nouvel ESP Bosch à quatre modes de fonctionnement (normal, sport, racing, sécurité totale). Ce nouvel ESP prend en compte différents éléments en plus de ceux qui sont habituellement prévus dans un ESP traditionnel. Ce nouveau système développé par Bosch intègre dans son fonctionnement des données comme celle de la température des pneus, leur pression ou leur état, le mode de conduite et le nombre de personne dans la voiture. Bosch a aussi mis pour point un nouvel écran tactile TFT qui permet de visualiser et de contrôler le fonctionnement du système hybride, l’état des batteries et le comportement routier de la voiture.

Sachez que ce projet est en cours de développement depuis le début du printemps 2012 et qu’entre début avril de l’an passé et la fin mai 2013, ce sont 74 ingénieurs des deux entreprises qui ont travaillé de concert sur ce projet qui servira pour l’instant de démonstrateur à Bosch et Aston Martin. Aucune mise en production (comme pour la Rapide S Hydrogen) n’est envisagée à court terme mais Bosch compte bien mettre en avant sa nouvelle technologie hybride et son nouvel ESP.
Pour retrouver la présentation vidéo de l’auto c’est par là.

Via Bosch, Aston Martin, Youtube.