Maserati ghibli 2013.1

Il y a quelques une première Maserati Ghibli de série posait ses pneus en France. C’était à La Roche sur Yon pour l’ouverture de Trident S.A, la onzième concession Maserati en France. On apprenait à cette occasion que les premières voitures destinées aux stocks des concessionnaires arriveraient durant l’été.

Il est donc venu le temps pour le constructeur de Modène de dévoiler la tarification française ce cette berline italienne premium qui va désormais se confronter à la concurrence allemande (A6, Serie 5, Classe E), japonaise (M, GS) ou américaine (CTS, MKZ) sur tous les grands marchés automobiles de la planète (60 pays).
Pour ce qui est de la France, la tarification des 4 modèles est la suivante :

Ghibli : V6 3.0 L, 330 ch, 500 Nm, BVA8, 1810 kg, Vmax : 263 km/h, 0 à 100  km/h en 5.6 secondes : 68.500€ (+6.000€ de malus)

Ghibli S : V6 3.0 L, 410 ch, 550 Nm, BVA8, 1810 kg, Vmax : 285 km/h, 0 à 100 km/en 5.0 secondes : 81.200€ (+6000€ de malus)

Ghibli S Q4 : V6 3.0 L, 410 ch, 550 Nm, BVA8, 1870 kg, VMax : 286 km/h, 0 à 100 km/h en 4.8 secondes : 83.790€ (+6000€ de malus)

Ghibli D : V6 3.0 L, 275 ch, 570 Nm, BVA8, 1835 kg, Vmax 250 km/h, 0 à 100 km/h en 6.3 secondes : 66.500€ (+1500€ de malus)

A ces tarifs, il faudra bien sur ajouter ceux des options comme la peinture métallisée, la hifi B&W mais toutes les Ghibli proposent de série des jantes 18 », des feux bi-xénon, la sellerie cuir, la banquette Ar rabattable, l’écran tactile avec système d’infotainment (navigation, bluetooth, hifi), la climatisation automatique, le Start & Stop ou l’accès mains libres.

Pour avoir un premier aperçu des coloris, selleries, inserts ou jantes alu, c’est par ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour faire rager certains d’entre vous, voici une toute petite idée des tarifs de la concurrence, ainsi une A6 V6 TDI 313 ch Avus vaut 66.100€ et une BMW 535d 313 ch voit sa gamme commencer à 58200€ pour finir à 73000€ en finition HDG M Sport.
Il nous reste maintenant quelques semaines à patienter avant de pouvoir essayer cette nouvelle berline italienne, plus transalpine que le très très discrète Lancia Thema qui semble, hélas, mourir à petit feu sur nos marchés de l’Union Européenne.