Afin d’assurer sa pérennité financière d’ici à 2018, le constructeur britannique vient d’émettre quelques 305 millions de livres sterling d’obligations ( 340 millions d’euros ) sur le marché financier afin de pouvoir renouveler sa gamme d’ici à 2016 et de se prémunir contre tout revers de fortune car la marque britannique est un peu à la peine malgré l’annonce officielle d’une hausse de ses ventes de 36% en 2010.

Selon Ulrich Bez, cet appel de fonds  qui s’est bien passé montre que les investisseurs ont confiance dans la marque et dans son avenir. Cette émission d’obligations permet des fondations financières solides et annonce l’entrée d’Aston martin dans une nouvelle phase de croissance. Reste que le taux élevé du rendement de ces obligations ( 9.25% ) n’est pas de nature à rassurer les investisseurs et montre qu’il existe bien un risque sur l’avenir de la firme britannique.  Aston martin espère aussi obtenir un accord définitif avec Mercedes afin d’obtenir la plateforme de la SLS pour ses futurs modèles. Il semble aussi qu’Aston Martin négocie pour que les moteurs viennent de chez AMG, ce qui feraient des futures Aston des quasi Mercedes relookées à l’anglaise… pas sur que cela fasse vraiment venir les clients qui, dans ces gammes, préfèrent souvent l’original à la copie ou au rebadging !

 

Par ailleurs, nous avons appris ce jour via un communiqué laconique paru sur la session Facebook d’Aston Martin Italia que le coupé V12 Zagato présenté à la Villa d’Este il y a quelques semaines avait obtenu l’accord de mise en production. Aston Martin, associé à Zagato va donc fabriquer 150 exemplaires de ce coupé développé sur la base de la Vantage V12 à moteur 6.0 L de 510 ch, 570 Nm. Mais là où l’on est vraiment surpris c’est quand on découvre que ce coupé  qui entrera en production dès la fin d’année sera proposé au tarif peu amical de 367.400€ HT soit 440.000€ TTC soit 2.58 fois plus cher qu’une Vantage V12… ça fait tout de même très cher le design Zagato !

Via Aston Martin, Autoblog.