aston-martin-rapide-shooting-brake-bertone-jet-2+2-1

Pour aller chasser sur les terres de la Ferrari FF ou de la Porsche Panamera Sport Turismo ? Pas sur puisque cette Aston Martin à l’arrière tronqué est un One off ou plus simplement la commande d’un riche client qui devait avoir la nostalgie des DB5, Virage et quelques autres encore (NDLA : un lien vers les Aston Shooting Brake – http://breakombi.keuf.net/t57-aston-martin-leurs-shooting-brake -).

aston-martin-rapide-shooting-brake-bertone-jet-2+2.3

Ce Shooting Brake est et restera unique et on peut apprécier le travail du carrossier italien qui s’il a fait perdre un peu d’élégance au profil de la Rapide lui au donné de l’allant et une impression de vouloir aller de l’avant et de bondir plus vite que les autres. On notera donc la partie arrière entièrement revue et modifiée agréablement qui voit la disparition du peu gracieux becquet de malle arrière, d’un bouclier et d’une jupe redessinés. A l’avant la calandre est retouchée mais c’est le pare choc qui est le plus lourdement modifié puisqu’il reçoit des entrées d’air latérales qui lui donnent un peu l’impression d’être tiré vers l’arrière. on aimera ou non mais le résultat n’est pas pire que le restylage de la Rapide (devenue S) qui sera dévoilé la semaine prochaine à Genève.

aston-martin-rapide-shooting-brake-bertone-jet-2+2.2

L’habitacle a évolué  selon les goûts du client avec notamment une sellerie et des boiseries réalisée à la demande de l’acheteur. On notera aussi que cette Aston Martin Rapide Jet 2+2 Shooting Brake joue la carte de la praticité en plus de celle de l’allure puisqu’on découvre que les sièges arrière se rabattent électriquement afin de dégager facilement un espace de chargement suffisant. Ce système de sièges rabattable est complété par un plancher qui se déploie électriquement au dessus des sièges rabattus pour garantir une surface de chargement plat.

aston-martin-rapide-shooting-brake-bertone-jet-2+2.4

Mécaniquement cette Aston Martin dispose du moteur d’ancienne génération puisque c’est le V12 5.9 L dans sa version 477 ch, 600 Nm qui propulse cette anglaise très agréablement revue par des italiens. A voir dans 10 jours en Suisse.

Via Bertone.