Ce sont deux très bonnes « nouvelles » pour Peugeot : sa citadine 208, et les résultats commerciaux de celle-ci. En effet, à peine un an après le début de sa fabrication, Peugeot a déjà produit 300 000 exemplaires de sa dernière citadine ! La remise des clés s’est faite en présence des dirigeants de l’usine PSA et de quelques blogueurs dans l’unité de Poissy : BlogAutomobile y était également.

Peugeot 208 300 000 ex Poissy (19)

C’était vendredi 22 février, il était 17 heures et le ciel était nuageux au-dessus des Yvelines. Dans le bâtiment « C3  » de l’immense « ville » qu’est l’usine PSA de Poissy, un événement était organisé pour célébrer la réception de la 300 000ème 208 produite. La fabrication de la nouvelle « Série 2  » du segment B de Peugeot a débuté en janvier 2012. Elle est partagée entre le site français de Poissy et l’unité slovaque de Trnava. Sont fabriquées en priorité en France les motorisations THP et bientôt les nouvelles GTi et XY ; de Slovaquie viennent les modèles d’entrée de gamme mais aussi les finitions hautes des petits moteurs (jusqu’au 1,6 l eHDi 92 ch).

Peugeot 208 300 000 ex Poissy (14)

Commercialement, la 208 s’installe dans le paysage automobile européen et semble en passe de réussir son objectif, celui de reconquérir la place de voiture la plus vendue en Europe. En 2012, ce sont 221 000 modèles qui ont été écoulés. Au mois de décembre, la 208 s’installait en haut du podium européen, devançant ses concurrentes directes VW Polo et Ford Fiesta. Ce succès continental est marqué par des prises de pouvoir décisives dans certains pays : la 208 est 2ème aux Pays Bas, 1ère en Espagne et au Portugal, et bien-sûr 1ère en France en décembre et janvier derniers. On pourra tenter de minorer cette performance en rappelant que Renault connaît des soucis avec son opposante directe la Clio IV (le système R-Link en est toujours la cause), ainsi que les chagrins rappelleront que face à la 208 la concurrence est soit âgée (la Volkswagen Polo a bientôt 4 ans, et l’Opel Corsa 5 ans) ou en cours de renouvellement (les restylages des Citroën C3, Ford Fiesta et Seat Ibiza). S’arrêter sur ces contre-arguments apparaît cependant un peu mesquin, car la 208 porte d’une part les espoirs commerciaux de Peugeot dans sa volonté de monter en gamme, et elle apporte d’autre part au segment des nouveautés intéressantes (nouvelle position de conduite, micro-hybride diesel, et allègement des structures).

Peugeot 208 300 000 ex Poissy (28)

Pour confirmer la montée en gamme de Peugeot à travers la 208, il ne suffit pas de vendre 39 % des 208 en finition haute (Allure et Féline). Il faut aussi des véhicules images, iconiques, et quoi de mieux que le patronyme GTi pour cela ? Peugeot le ressuscite dans la série 2 (après la 308 GTi de 2010) et c’est une 208 GTi THP de 200 chevaux qui arrivera cette année sur nos routes !

Peugeot 208 300 000 ex Poissy (26)

Autre arme à la montée en gamme de la 208, la nouvelle finition XY. Présentée sous forme de concept au dernier Mondial de l’Automobile, une exposition lui est consacrée sur les Champs Elysées actuellement. GTi et XY seront lancées mi-avril en France et seront, tout comme les THP, exclusivement produites à Poissy (comme feues les versions hautes de productions Yvelinoises, depuis la 104 ZS !). Les commandes sont d’ores et déjà possibles.

La 208 a déjà remporté de nombreux prix en Europe : Grande Bretagne, Croatie, Espagne, Italie, Irlande sont tous allés d’une célébration nationale à la puce Peugeot. La 208 est par ailleurs en finale pour le trophée de « Voiture de l’année 2013 « , au niveau européen.

Le 300.000ème exemplaire est une 208 THP 150 en finition Allure, vendue dans la succursale de Toulouse. Les clés ont été remises à l’heureuse propriétaire par Gaëlle Monteiller, Directrice de l’usine, et Marc Giulioli, directeur marketing Peugeot France.

La 208 est fabriquée en France et en Slovaquie à raison d’une répartition presque à 50/50, à savoir 60% pour Poissy et 40 % pour Trnava (mais c’est à Poissy que les préséries ont été fabriquées, Trnava n’est arrivé que quelques mois après, ce qui explique cette différence). Pour savoir d’où vient une 208, il suffit d’en regarder le pare-brise : s’il est signé Pilkington, c’est qu’elle est Slovaque ; s’il est badgé Saint-Gobain, votre 208 a été produite à Poissy. Sachez également que la 208 a commencé à être produite à Mulhouse depuis fin 2012, ainsi qu’à Porte Real au début de l’année (quelques centaines d’unités à chaque fois) tandis que le lancement au Mercosur doit intervenir pour le millesime 2014. D’ici la fin de l’année, c’est le site Chinois de Wuhan qui doit produire la 208 pour l’Asie.

Après les lancements de GTi et XY viendra le temps médiatique du 2008, ce crossover de 4m15 qui vient en remplacement du break 207 SW qui ne sera pas renouvelé. L’avenir est cependant plus incertain pour la relève de la 207 CC : le projet A96 de petit cabriolet à toit souple est pour l’instant gelé pour raisons économiques. Tout espoir n’est pas perdu, car le projet n’est pas (encore ?) abandonné. Il sera mené à terme si, dans les prochains mois, le marché de niche des petites découvrables apparaît suffisamment rentable pour y investir, et si la trésorerie de Peugeot arrive à se maintenir.

Peugeot 208 _ Montage (9)

Peugeot profite de la remise des clés de ce 300 000ème exemplaire de la 208 pour en montrer plus sur sa fabrication. Nous vous proposons à cet effet quelques galeries de photos officielles de la 208 en pleine production dans l’usine de Poissy.

L’atelier ferrage

L’atelier peinture

L’atelier montage

Poissy est l’une des sept grandes usines dites « terminales » (de fabrication du produit fini automobile) du groupe PSA. Installés à mi-chemin entre Seine et chemin de fer, les locaux occupent 180 hectares, dont 565 000 M² sont consacrés aux ateliers dont la capacité annuelle de production est de 400 000 véhicules. Cela représente, dans une ville de Poissy qui compte un peu moins de 40 000 habitants, 87 voitures fabriquées par heure sur les deux chaînes de montage de l’usine. Cette usine fabrique les modèles dotés de la PF1 (la plus petite plateforme du groupe), à savoir les véhicules du segment B que sont la Peugeot 208 et les Citroën C3 et DS3.

Texte & crédit photographique : Eric E., François M. et Peugeot.