Elle est, avec la Maserati Quattroporte, la berline de luxe sportive la plus élégante du marché notamment face aux allemandes et on pensera particulièrement à la Porsche Panamera qui se vend par plusieurs dizaines de milliers chaque année. Face à ce succès, la Rapide  peine à convaincre les acheteurs malgré une belle allure, un bon moteur V12 ou un beau niveau de performances et d’équipement.

La Rapide a un vrai problème, son prix, bien trop élevé par rapport à ceux une concurrence allemande ou italienne aussi performante grâce à des V8 de haute volée. Ulrich Bez est d’ailleurs inquiet de la situation pour sa berline et se pose la question de savoir comment la faire évoluer mécaniquement, ainsi deux options sont posées :

– un V12 remanié et bien plus puissant dans l’esprit de celui des V12 Roadster ou Vanquish

– un V8 en provenance de la V8 Vantage

Le patron d’Aston a beau expliquer que sur son principal marché, la Chine, les clients veulent des V12, on constate que l’idée du moteur V8 a lui aussi de solides arguments à faire valoir tant en terme de performances largement suffisantes que lors d’une comparaison avec ce qui se fait chez les concurrents. On constate effectivement que chez Jaguar on s’en sort bien avec des moteurs V8 et pour rester outre Manche, les nouvelles Bentley Continental GT à moteur V8 ont fortement relancé la carrière de ce grand et onéreux coupé. Reste qu’il semble que l’on ait vu à plusieurs reprises ces derniers temps des Aston Martin Rapide en test sur le Ring et ces autos seraient équipées du V12 de 573 ch de la nouvelle Vanquish. Ce choix laisse à penser que du coté de Gaydon on a fait le choix du Plus plutôt que celui de la raison et des volumes de ventes. Attendons encore un peu pour en apprendre plus lors de la présentation de la Rapide restylée (Paris 2012 ?) mais par attachement pour le constructeur britannique, on souhaitera qu’Ulrich Bez fasse le bon choix à un moment difficile de la vie d’Aston Martin où l’on parle de réduction d’effectif et de baisse des ventes (cf le cas de la V12 Zagato qui ne sera produite qu’à 101 au lieu des 150 envisagés) des voitures née à Gaydon.

Via Autoblog.nl