La moitié de vie est venue pour l’Audi A5 et il était donc venue le temps de lui donner un petit coup de maquillage pour poursuivre jusqu’en 2014 ou 2015 sans encombre. Au programme de ce restylage, de la petite retouche, des leds repositionnées et quelques évolutions mécaniques.

La première chose qu’on remarque en découvrant l’Audi A5 restylée c’est l’évolution de la face avant qui s’inspire de celle du concept car Sportback. L’A5 en adopte donc la calandre SingleFrame avec angles supérieurs biseautés, un pare choc redessiné avec des prises d’air plus imposantes et des lamelles plus marquées. On notera bien évidemment le nouveau dessin des phares et de la barrette de leds qui y est incorporée. L’ensemble sans être nouveau, gagne en dynamisme et sportivité. Le profil que ce soit pour le coupé, le cabriolet ou la version Sportback n’évolue pas et c’est à l’arrière qu’il faut chercher un changement avec des feux redessinés qui peuvent désormais intégrer la fameuse « barrette de leds » si chère aux audistes !

Toujours au chapitre du style et de l’apparence, on notera l’arrivée de nouveaux modèles de jantes alu et d’un teintier remis à jours avec 16 coloris disponibles. Dans l’habitacle des nouvelles A5 ( cooupé, cabriolet, sportback ), on frise le subtil, l’indécelable puisqu’au delà d’une nouveau volant sport, il faut chercher quelques touches de chrome et un nouveau revêtement « moussu » sur le dessus de la planche de bord, autant dire rien de neuf même si les acheteurs de l’A5 Sportback seront heureux de voir arriver en option une banquette arrière à 3 places en remplacement du modèle actuel avec deux fauteuils. Généralisation sur toute la gamme de la radio CD avec 8 HP, nouveau système MMI avec navigation, lecteur DVD sur écran 7 pouces avec affichage 3D et système de gestion intuitive des commandes. De nouvelles selleries sont aussi attendues sur cette A5 restylée.

 

Certaines des mécaniques de l’A5 évoluent elles aussi, à commencer par celle du Coupé S5 qui délaisse le moteur V8 4.2 L FSI de 354 ch pour le V6 3.0 TFSI de 333 ch ce qui permet à Audi d’annoncer une consommation mixte en baisse de 20% et un 0 à 100 km/h abattu désormais en 4.9 sec au lieu de 5.1 sec avec le 4.2 L FSI ! Surement l’effet compresseur qui permet au passage de voir la consommation moyenne passer de 12.1 L/100 km à 9.7 L/100 km, beau résultat mais hélas sans V8 !

Le L4 1.8 L TFSI voit sa puissance passer de 160 à 170 chevaux et dans le même temps les émissions de CO2 et consommations chutent de manière notable puisque la conso mixte est désormais de 5.7 L/100 km et ce moteur n’émet que 134 g de CO2/km. Avec l’arrivée de cette version TFSi 170, la version TFSI 180 disparait du catalogue et la version TFSI 211 demeure inchangée. Les versions 3.0 L V6  TFSI 272 et 333 ( S5 ) sont elles aussi identiques à ce que nous connaissons actuellement.

Du coté des diesels, seule la version 2.0 L TDi évolue avec une puissance qui passe de 170 à 177 ch comme sur le reste des Audi qui utilisent ce bloc moteur mais Audi annonce une baisse de la consommation de carburant de 5.1L/100 km à 4.7 L/100 km et une chute des émissions de CO2 de 134 à 122 g/km.

Les moteurs V6 3.0 L TDi 204 et 245 demeurent eux aussi identiques mais Audi promet un moteur TDi conforme aux normes Euro6 pour le salon de Francfort. On ne serait pas surpris de retrouver le récent V6 3.0 L TDi 313 ch sur le coupé A5 et ses dérivés. Les S5 profitent d’une évolution du système Quattro avec un nouveau différentiel central et la direction assistée devient électromécanique au lieu d’être hydraulique. Pas de nouvelle pour l’instant de la RS5… gardera t-elle son V8 4.2 L FSI de 450 ch ou donwsizing obligeant, elle va passer au nouveau V8 TFSI , pour le savoir il nous faudra attendre le salon de Francfort à la rentrée.

Ces Audi A5 restylées discrètement arriveront en concession avec le début de l’automne 2011 en même temps ou presque que les tarifs 2012.

 

Via Audi.