Barcelone : le nouveau classique Verstappen-Norris

Pour la 5e fois en 6 courses, Max Verstappen et Lando Norris ont terminé aux 2 premières places lors du GP d’Espagne sur le circuit de Barcelone. Les 2 amis mais néanmoins rivaux partageaient la première ligne au départ. Auteur d’un envol correct mais menacé par le Néerlandais, l’Anglais a voulu protéger sa place en se déportant vers l’intérieur du virage, et a ainsi ouvert la porte à un George Russell qui n’en demandait pas tant. Pris en sandwich, Norris devait s’incliner pour éviter un probable accrochage dont il ne serait pas sorti gagnant.

George Russell s'est inspiré de Fernando Alonso à Barcelone, leader en partant de la 4e place sur la grille en 2011
George Russell s’est inspiré de Fernando Alonso à Barcelone, leader en partant de la 4e place sur la grille en 2011

Mercedes confirme à Barcelone

3e et 4e en qualifications comme en course, Mercedes a confirmé le renouveau entrevu au Canada. Mais contrairement à leurs déclarations, ils n’auraient pas pu viser mieux face au duo Verstappen-Norris. Les 3/10 de seconde en qualification et la vingtaine de secondes qui les séparaient de la tête en course en attestent.

En prenant le meilleur envol, Russell a donc involontairement décidé de l’issue de la course. Car s’il n’a pu résister très longtemps à Verstappen, il a maintenu Norris derrière jusqu’à son premier arrêt, permettant au Néerlandais de s’échapper.


George Russell a mené les premiers tours, mais a souffert en fin de course avec les pneus durs, face aux pneus tendres de Lewis Hamilton
George Russell a mené les premiers tours, mais a souffert en fin de course avec les pneus durs, face aux pneus tendres de Lewis Hamilton

Lewis Hamilton, de son côté, a vécu son meilleur weekend de l’année. Comme à Montréal, il a pris le meilleur sur son équipier à quelques tours de l’arrivée, profitant cette fois d’un avantage pneumatique, qu’il a conservé jusqu’au drapeau à damier. Ce qui fait désormais un podium chacun pour les pilotes Mercedes.

Premier podium de la saison pour Lewis Hamilton à Barcelone
Premier podium de la saison pour Lewis Hamilton à Barcelone

Ferrari en demi-teinte

A Barcelone, Oscar Piastri a eu beaucoup de mal à se débarasser des Alpine, restant notamment bloqué derrière Pierre Gasly en début de course
Oscar Piastri a eu beaucoup de mal à se débarasser des Alpine, restant notamment bloqué derrière Pierre Gasly en début de course

Après la catastrophe canadienne, Ferrari était de retour aux avant-postes. Mais ni Charles Leclerc ni Carlos Sainz n’ont été candidats à la victoire. Tout au mieux auraient-ils pu viser le podium face aux Mercedes en optimisant leur course. Sainz a tenté l’undercut en début de course, ce qui a fonctionné face à Hamilton. Mais il a ensuite dû s’incliner sur la piste face à l’Anglais, suite à une manœuvre musclée. Leclerc était lui sur la stratégie inverse, ayant effectué les arrêts les plus tardifs. Si ce fut suffisant pour repasser devant son coéquipier, il revint trop tard dans les roues de Russell pour tenter quoi que ce soit.

Carlos Sainz s’est retrouvé à la limite de la piste mais a dû concéder la place à Lewis Hamilton

Des coéquipiers contrastés

Derrière les Ferrari, Oscar Piastri n’a pu remonter qu’en 7e position après ses qualifications ratées.

A l’inverse, on peut noter le weekend remarquable de Perez. Après 2 éliminations en Q1 et 2 abandons à Monaco puis Montréal, le Mexicain a brillamment atteint la Q3 et s’est qualifié 8e entre les Alpine. En course, il s’est même permis de devancer les monoplaces bleues roses… Des Alpine par ailleurs en net regain de forme, une nouvelle fois dans les points. Mais contrairement au GP du Canada, Pierre Gasly et Esteban Ocon n’ont pas bénéficié d’abandons.

Sergio Perez a fini par déborder les 2 Alpine pour arracher la 8e place

McLaren vise la victoire à Barcelone…

Devancé par Russell en début de course, Norris aurait pu choisir une stratégie conservatrice pour reprendre simplement la 2e place. Mais McLaren a choisi d’allonger les relais pour se donner une chance de revenir sur Verstappen.

…mais à la fin

C’est Verstappen qui gagne. Comme depuis plusieurs courses, la McLaren semble plus rapide, mais il manque souvent un détail pour pouvoir l’emporter. Face à l’ogre Verstappen, la moindre faille est exploitée. Si la Red Bull n’est plus dominante, l’exécution est toujours parfaite. A Barcelone, c’est donc le départ qui a causé la perte de Norris.

Pour la 7e fois en 2024 en 10 GP, Max Verstappen peut célébrer avec son équipe

Pour la 9e fois en 10 “doublés” depuis un an, Max a devancé Lando à l’arrivée. Même si l’écart n’était que de 2 secondes sur la ligne. Mais il ne fait peu de doute que Norris en gagnera d’autres d’ici la fin de l’année. En attendant la première de Piastri ? 

Le point au Championnat après Barcelone

Si la tendance se confirme, on se dirige vers un duel entre Verstappen et Norris… mais un duel à distance puisque le pilote McLaren, désormais 2e devant Leclerc, pointe tout de même à 69 points du Champion en titre.

Lando Norris ne se contente plus des 2e places, même si cela lui permet de devenir le dauphin de Max verstappen au Championnat
Lando Norris ne se contente plus des 2e places, même si cela lui permet de devenir le dauphin de Max verstappen au Championnat

Chez les Constructeurs, c’est quasiment un statu quo en tête, tandis qu’Alpine passe Haas pour le 7e rang.

Les classements à Barcelone
Statistiques du GP à Barcelone
  • 68% : sur les 77 dernières courses (depuis Abu Dhabi 2020), Verstappen a remporté 52 GP (68%), soit plus que Prost sur l’entièreté de sa carrière
  • 2 : le nombre de pole positions en GP de Lando Norris

Crédits photos : F1.com

Total
0
Shares
Previous Post

Montréal : Verstappen de retour sur la première marche

Next Post

Cupra Tavascan VZ : le confort avant tout (essai)

Related Posts

Fatal error: Uncaught RedisException: OOM command not allowed when used memory > 'maxmemory'. in /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/Cache_Redis.php:148 Stack trace: #0 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/Cache_Redis.php(148): Redis->setex('w3tc_924257055_...', 3600, 'a:5:{i:404;b:0;...') #1 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/PgCache_ContentGrabber.php(2191): W3TC\Cache_Redis->set('675f404ff46358d...', Array, 3600, '') #2 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/PgCache_ContentGrabber.php(457): W3TC\PgCache_ContentGrabber->_maybe_save_cached_result('<!doctype html>...', Array, false) #3 [internal function]: W3TC\PgCache_ContentGrabber->ob_callback('<!doctype html>...') #4 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/Util_Bus.php(21): call_user_func(Array, '<!doctype html>...') #5 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/Generic_Plugin.php(554): W3TC\Util_Bus::do_ob_callbacks(Array, '<!doctype html>...') #6 [internal function]: W3TC\Generic_Plugin->ob_callback('<!doctype html>...', 9) #7 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-includes/functions.php(5420): ob_end_flush() #8 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-includes/class-wp-hook.php(324): wp_ob_end_flush_all('') #9 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-includes/class-wp-hook.php(348): WP_Hook->apply_filters('', Array) #10 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-includes/plugin.php(517): WP_Hook->do_action(Array) #11 /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-includes/load.php(1270): do_action('shutdown') #12 [internal function]: shutdown_action_hook() #13 {main} thrown in /home/clients/50d4abdee8ddef0512779423a28007e3/sites/blogautomobile.fr/wp-content/plugins/w3-total-cache/Cache_Redis.php on line 148