La grande limousine Bentley propose à ses clients européens une série limitée de 22 exemplaires baptisée Birkin.

En marge du salon de Détroit, Bentley se tourne vers l’Europe et propose à ses clients du « Vieux Continent » une série spéciale de la Mulsanne, 22 exemplaires de la « Birkin », du nom de Tom Birkin, qui pilota des Bentley dans les années 1930. Si le prix n’est -décemment ?- pas précisé, quelques caractéristiques sont précisées par le constructeur anglais filiale du groupe VW. Ainsi, la Mulsanne Birkin dispose d’un pack « sport » Mulliner Driving, et n’est proposée qu’en trois robes extérieures : Ghost White, Damson (prune) et bi-ton Fourtain Blue-Dark Sapphire, soutenues par des jantes de 21″.

C’est surtout à l’intérieur que la ligne Birkin se distingue : du cuir, partout, notamment sur les appuie-têtes dotés d’un logo spécifique, et dans la ligne de maroquinerie spécifique et numérotée ; de l’aluminium aussi, sur les seuils de porte, eux aussi numérotés ; et de l’info-divertissement pour les longs voyages, au moyen de deux écrans LCD d’une diagonale de 8″ enchâssés dans les appuie-têtes pour les passagers arrière, qui profitent aussi d’un routeur Wifi, d’un lecteur DVD, de deux iPad insérés dans des tablettes en bois ; l’ensemble est sublimé par l’audio « Naim for Bentley » qui, espérons-le, est de qualité !

Une belle série spéciale qui ne fait pas oublier que Bentley se devait de répliquer à la dernière Rolls Royce Ghost V-Spec pour maintenir ses ventes.

Via Bentley