BMW X5 M50d.0

Alors que le nouveau X5 n’est pas encore arrivé en concession (il est annoncé pour l’automne prochain), le constructeur munichois profite de l’approche du salon de Francfort pour dévoiler la plus pêchue des versions diesel.
Visuellement, c’est du sportif, du massif et du costaud avec un bouclier imposant avec 4 belles prises d’air, des bas de caisse bien marqués et un pare choc arrière percé aux extrémités pour laisser de la place aux deux grosses sorties d’échappement trapézoïdales. Sur ce coup BMW nous dispense, et c’est heureux, d’un diffuseur peu conforme à l’allure de ce grand SUV. On notera aussi les coques de rétroviseurs gris satiné et le Shadow Line noir brillant.

Alors que le X5M très sportif à moteur V8 4.4 L Twin Power Turbo de 555 ch n’est toujours pas revenu au catalogue, que la version hybride eDrive pointe son capot, BMW dévoile les premiers éléments de la nouvelle version diesel haut de gamme équipée du L6 3.0 L dans sa version 381 ch.

Si le chassis, les trains roulants, la carrosserie, l’aménagement intérieur sont nouveaux, le moteur 3.0 L diesel est une évolution de celui que nous connaissions. Le bloc 6 cylindres n’évolue pas dans sa puissance et son couple qui restent fixés à 381 ch à 4000 trs/min et 740 Nm à 2000 trs. Le moteur se trouve désormais équipé de la technologie BluePerformance qui permet au X5 M50d d’être conforme aux normes Euro 6. C’est toujours la BVA8 qui officie et qui transmet la puissance aux 4 roues motrices. Ce X5 M50d est équipé de série du chassis sport, de la suspension Adaptative M avec système Dynamic Damper Control (suspension pneumatique à l’arrière) ainsi que de la direction électrique calibrée de manière sportive. Cette version est équipée de série de jantes alu à 5 doubles branches chaussées en 255/50 R 19 (jantes en 20 pouces optionnelles).

Si la Vmax autolimitée reste toujours fixée à 250 km/h, le 0 à 100 km/h est désormais abattu en 5.3 secondes (5.4 secondes auparavant) et la consommation mixte passe de 7.5 L à 6.7 L/100 km (-10.5%). Les émissions de CO2 chutent de 11% et passent de 199 g à 177 g/km.

L’habitacle du X5 M50d est conforme aux standards des modèles sportifs et luxueux du constructeur bavarois avec des sièges sport, une belle sellerie noire bi-matière cuir/alcantara avec surpiqures contrastées gris clair, des inserts laque Piano noir et aluminium de série, un nouveau volant sport. Le SUV est bien sur pourvu d’une belle dotation en équipement de série équivalente à celle des finitions haut de gamme propulsées par des motorisations plus communes.

Ci dessous, le X5 M50d « naked » dans une petite séance d’essai sur la Nordschleife :

Pas encore de date de commercialisation ni de tarif pour cette version M50d du X5 mais gageons qu’il arrivera en concession dans le courant du premier semestre 2014 et que le prix sera supérieur aux 88.500€ de l’ancienne version.

NDLA :  La Technologie BluePerformance (déjà vue sur les Serie3 et Serie 5) est un système composé d’un catalyseur spécial qui stocke les oxydes d’azote et les décompose périodiquement, le tout se déroulant sans l’intervention du conducteur. Résultat : des rejets d’azote et de l’eau qui sont des éléments qui existent dans l’air que nous respirons.

Via BMW, Touriclips, Youtube.