Nous connaissons tous et nous apprécions cette motorisation diesel intermédiaire dans la gamme des BMW Serie3 et Serie5 qui va évoluer à la rentrée puisque le constructeur munichois met à la retraite le L6 3.0 L dans sa version 204 ch.

Le L6 3.0 L diesel cède donc la place au moteur L4 2.0 L TwinPower Turbo ( le bloc est déjà présent sur la 520d  ) fort de 218 ch ( +7% ) et 450 Nm dès 1500 trs/min ( -250 trs/min par rapport au moteur 3.0 L ). BMW poursuit donc sa marche en avant vers le downsizing et laisse le L6 3.0 L aux versions hautes et puissantes.

 

Bien que la cylindrée soit réduite, le nombre de cylindres moindre, on constate que le L4 est plus puissant, aussi coupleux mais surtout plus performant dans tous les domaines. BMW avance ainsi une Vmax ( berline avec BVM6 ) qui passe de 236 km/h à 243 km/h, le 0 à 100 km/h descend de 7.2 secondes à seulement 7.0 secondes mais ce n’est pas tout puisque les consommations chute de de 1.3 L/100 en moyenne ainsi la version équipée de BVA8 voit sa consommation mixte chuter de 6.2 L/100 km à 4.9 L/100 km et même 4.8 L/100 km pour la berline avec BVM6. Du coté des émissions de CO2, c’est une belle diminution puisqu’elles passent de 162 g/km à 126 g/km avec la BVA8 sur la berline. Cette nouvelle situation fera plaisir à ceux qui font une fixation sur le Malus écolo ou à ceux qui sont taxés en entreprise.

Cette nouvelle motorisation sera présentée à Francfort et les nouvelles 525d avec BVM6, BVA8, en berline, en Touring dans toutes les finitions seront disponibles dans le courant de l’automne prochain. Si le L6 n’était pas votre priorité, le choix devrait se révéler interessant à l’usage !

 

Via BMW