… avec deux informations !

Happy_Bonus_Halloween.1

La première, relayée par l’Argus, nous explique  que le système du Bonus Malus écolo à la française né en 2008 sous la présidence Sarkozy fait preuve d’une certaine efficacité dans les comportements d’achat des automobilistes français, il joue un rôle dans leur comportement d’achat. Ainsi depuis 5 ans, ils achètent des voitures de plus en plus petites, de moins en moins puissantes et de plus en plus diesel. Hélas il fait perdre de l’argent aux constructeurs nationaux (moins de marge sur une petite voiture que sur une grosse pour des coûts de R&D équivalents) mais comme il se vend de plus en plus de voitures bonusées et de moins en moins de voitures malusées (> -40% de baisse depuis le début de l’année), il coûte de l’argent à l’état français alors qu’initialement le système devait s’équilibrer.

Pour la version 2014 du Bonus-Malus écolo et malgré les gros coups de rabot passé sur le Bonus et de marteau mis sur le Malus les services de Bercy n’ont pas réussi, une fois encore à équilibrer le budget de cette taxe sur les émissions de CO2. Si l’on se réfère au PLF 2014, le Malus 2014 rapportera quelques 103 millions d’euros grâce aux autos émettant plus de 130 g de CO2/km mais cela sera très nettement insuffisant pour équilibrer le budget puisque l’état devrait verser environ plus de 268 millions d’euros (ou peut être un peu moins si la nouvelle grille fait replonger le marché ce qui est une hypothèse envisageable !)  malgré la baisse des seuils du Bonus. Ainsi le système sera encore largement déficitaire avec un coût financier de plus de 165 millions d’euros pour l’état. Comme depuis quelques temps, nos gouvernants sont des adeptes de la méthode coué, il font savoir que ce sera « moins » pire d’envion 50% que si le bonus 2013 restait en vigueur ! Super.

Toujours selon la note que s’est procuré L’Argus, on apprend que l’an prochain l’état envisage que 16.9% des voitures vendues en France seront malusées et qu’au moins 110.000 voitures n’ouvriront plus de droit au bonus. Reste maintenant à connaitre la réaction du marché et là, rien est gagné !

Si le Malus entrera en vigueur au 1er janvier 2014, après nous être renseignés auprès d’instances officielles, nous confirmons que le Bonus 2014 entrera en vigueur en… 2013. Oui, ce sera un ou deux jours après la vote de la loi de finance à l’assemblée (le décret d’application n’attend plus qu’une signature !), c’est à dire que le Bonus moins élevé prévu en 2014 va s’appliquer dès le vendredi 1er novembre 2013. C’est donc dans la nuit de la soirée Halloween que le Bonus 2013 disparaitra au risque de plomber un peu les ventes des constructeurs en fin d’année mais ça ce n’est pas le problème de nos dirigeants et de leurs assistants.
Si vous êtes dans une période d’achat automobile, il vous suffit de commander votre auto avant le 31 octobre 2013 pour profiter de l’actuel Bonus (c’est le BDC qui fait foi), sinon ce sera le barême 2014 qui s’appliquera.

Non j’ai rien dit…

Via L’Argus, CCFA.