bugatti galibier

Alors que Bugatti décline à profusion les variantes de la Veyron Grand Sport afin de « liquider » tous les chassis produits, nous avons appris ce jeudi que le constructeur pourrait bien donner uniquement vie dans 2 à 3 ans à la successeure de la supercar. Si l’on en croit les propos de Wolfgang Schreiber, CEO du constructeur alsacien, la firme de Molsheim pourrait ne pas avoir les moyens de développer à la fois une superlimousine et une supercar.

Ainsi et contrairement à ce que W.Schreiber disait en début d’année, il semble que la Galibier n’aura pas les honneurs de la production en série et pourrait bien rester à l’état d’exemplaire unique. Reste à savoir ce que vont penser les clients qui avaient déjà mis une option sur l’auto en faisant un très gros chèque.

Une affaire à suivre dans les prochains mois car chez Bugatti rien n’a jamais été simple et ce depuis la période des Rembrandt et Ettore !

MotorTrend.