Depuis l’an Bugatti a lancé sur le marché la fameuse série des « Légendes de Bugatti », une série de 6 modèles différents de la Veyron Grand Sport Vitesse qui seront tous produits à 3 exemplaires. Ces modèles à la finition spécifique ont pour pour principe d’honorer une personne, un ingénieur ou un pilote qui a marqué l’histoire de la firme de Molsheim. Enfin  et surtout ces Légendes de Bugatti doivent aider à vendre les dernières dizaines de chassis de Veyron Grand Sport non affectés à un client. 

Bugatti Veyon Grand Sport Rembrandt.4

Aussi au salon de Genève, le constructeur alsacien était venu avec le quatrième opus de la série, la Grand Sport Rembrandt qui rend hommage à Rembrandt Bugatti, le frère sculpteur animalier trop tôt décédé à qui on doit le fameux éléphant dansant sur les pattes arrières qui ornait les bouchons des radiateurs des imposantes Type 41 Royale.

Esthétiquement, cette Veyron Grand Sport Rembrandt adopte les repères et codes du style de Rembrandt Bugatti, à savoir le bronze, le brun et des ton clairs et chaleureux. On retrouve sur cette Veyron ces coloris qui rappellent l’univers du jeune sculpteur. Après il faut apprécier les bruns, marrons, mordorés et les teintes automnales mais cela reste en accord avec l’esprit du frère Bugatti. On remarque aussi présence de la signature du sculpteur sur le bouchon de réservoir et sur le bouchon d’huile.
Dans l’habitacle, on note la présence d’une belle sellerie en cuir « beurre frais » et, entre les sièges, à la verticale, on retrouve le  fameux éléphant dansant (en bronze), enchassé dans une plaque de carbone couleur bronze.
Mécaniquement, toujours pas de changement et on retrouve le moteur W16 8.0 L de 1 200 ch à 6400 trs/min et 1.500 Nm à 3000 trs. Ce cabriolet pointe toujours à 415 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 2.6 secondes pour une consommation mixte de 23.1 L/100 km et des émissions de CO2 de 539 g/km (… donc Malus écolo de 8000€ à ajouter au prix catalogue). Cette Bugatti Veyron Grand Sport Rembrandt est annoncée au tarif de 2.18 millions d’euros mais… TTC !
Toutefois pas de précipitation car le constructeur français a publié ce matin un communiqué dans lequel il signale avoir vendu les trois exemplaires de cette version Rembrandt à des clients venus des USA et du Moyen Orient.
Sachez enfin que c’est en avril prochain (20/04) lors du salon de l’automobile de Pékin que sera révélé le 5eme opus de la série « Les légendes de Bugatti ».
Il ne restera alors plus q’un modèle à dévoiler, sera t-il présenté lors d’un des grand concours d’élégance du printemps ou de l’été prochain ou faudra t-il attendre les salons de seconde partie de l’année (Moscou ? Paris ? Los Angeles ?). A suivre.
Pour retrouver Rembrandt Bugatti, c’est par là.
http://blogautomobile.fr/bugatti-bientot-une-veyron-memoire-de-rembrandt-209347#axzz2vSAmESeF
Via Bugatti.
Crédits photos : NP pour Blogautomobile.