BYD ou Build Your Dreams est certes une marque chinoise quasi inconnue des automobilistes européens mais son nom parle plus aux amateurs d’autocar ou de taxi puisque le constructeur a déjà mis en place quelques gros contrats en Europe pour des cars et des taxis électriques (e6) dans des pays du nord de l’Europe.
BYD est aussi le partenaire chinois de Mercedes Benz avec qui a été créé la marque Denza destinée au marché chinois et enfin BYD est très grand producteur de batteries diverses et variées qui sont expédiées partout dans le monde. 

BYD Qin.0Voilà déjà plus de 4 ans que BYD s’est lancé dans la production de VE mais sans grand succès pour l’instant notamment sur le marché chinois qui est bien plus réfractaire aux voitures électriques que nous ne le sommes. Aussi pour prendre en marche un mouvement lancé il y a quelques mois par Qoros, ChangAn, MG, Chery (déjà présent avec DR Motor en Italie) et Great Wall, BYD annonce son arrivée en Europe dans le courant de l’année 2015 avec sa berline hybride Qin qui s’annonce performante dans ses caractéristiques… et son prix.

L’allure de cette BYD Qin se veut classiquement tricorps et presque « vieillotte » de profil alors que la face avant est tout à fait d’actualité. On sera plus réservé pour la partie arrière qui est très chargée et garde des influences chinoises d’il y a quelques années.

Cette voiture hydride est à la fois une voiture électrique avec Range Extender dotée d’une puissance de 110 kW (150) associé à un moteur essence L4 1.5 L fort de 150 ch. BYD explique la forte puissance du prolongateur d’autonomie par le fait qu’il n’est pas uniquement destiné à jouer le rôle de prolongateur d’autonomie puisque ce moteur 1.5 L peut également servir à la traction de l’auto. Ce qui fait que la Qin dispose de deux type de fonctionnement à savoir hybride ou électrique. La Qinb dispose d’un système de récupération de l’énergie assez proche du Kers que nous connaissons

Cette voiture à motorisation hybride qui peut délivrer jusqu’à 290 ch en mode combiné revendique une Vmax de 185 km/h et abat le 0 à 100 km/h dans le joli chrono de 5.9 secondes. La consommation mixte normalisée est inférieure à 2.0 L/100 km et peut même descendre à 1.6 L. L’autonomie en mode tout électrique est de l’ordre de 70 km.

BYD Qin.3

La BYD Qin se fait aussi très européenne dans sa dotation en équipements de série tant en matière de sécurité que de confort. Si l’ABS, le TCS, l’ESP, l’ABD et quelques autres assistances électroniques sont livrées de série, la Qin y ajoute un frein de parking électrique, un système de contrôle de la pression des pneumatiques, leds diurnes, feux arrières à leds, une douzaine d’airbags et des fixations Isofix. Pour ce qui est du confort, on retrouve peu ou prou les équipements auxquels nous sommes habitués comme une climatisation automatique bizone, un radar de recul avec caméra, vision de type Birdview, un système d’infotainment et de navigation avec écran 12 pouces tactile, une installation hifi de qualité ou un toit ouvrant optionnel.

Pour découvrir la Qin en vidéo, c’est par là :

Cette berline hybride pourrait arriver en Europe dans 12-18 mois à un tarif de base inférieur à 24.000€ mais tout cela reste encore à confirmer tout comme le réseau de distribution qu’il va falloir créer de toute pièce ou en association avec un autre constructeur ce qui n’est pas gagné… même avec Mercedes Benz comme partenaire de longue date ! A suivre.

Via BYD, Youtube.