La-France-et-les-VE-en-juillet-2014

Après une fin d’hiver moyenne, un printemps maussade et un été pas très reluisant, les ventes de véhicules fonctionnant à l’électricité rebondissent en septembre 2014 avec un bilan des immatriculations qui passe le cap symbolique des 1.500 automobiles électriques (sans les VUL) immatriculées en un mois. 

Ce sont donc très exactement 1.514 VE (1.924 ex avec les VUL) qui ont pris la route le mois dernier soit une augmentation de 135% par rapport à septembre 2013…
Septembre 2014 restera un mois à marquer d’une pierre blanche chez Renault puisque la Zoé réalise son meilleur mois depuis… son lancement. Ainsi avec 914 immatriculations au compteur, la citadine électrique de la marque au losange caracole en tête des ventes et détient quelques 60% du marché des VE en France. Sans surprise, elle est suivie par la Nissan Leaf qui fait elle aussi un bon mois avec 297 autos immatriculées durant ce mois de rentrée. Le podium est complété par la Bolloré Bluecar qui s’est immatriculée à 136 exemplaires (les services d’autopartage urbains doivent donc correctement fonctionner en ce moment). Smart réalise aussi un bon mois puisque le constructeur allemand a livré 64 Fortwo ED. La BMW i3 est plus loin (16 ex) et il semble que son prix soit un frein à la réalisation de volumes commerciaux plus importants. Quant au constructeur américain Tesla, il reste stabilisé sur sa vitesse de croisière qui se situe aux environs de 20 à 25 livraisons mensuelles. Les deux modèles électriques de Volkswagen dépassent les 40 unités.

immats de VE en France en septembre 2014

Du coté des VU, les ventes ont perdu quelques 26% et se limitent à 410 livraisons en septembre dernier. Bien sur le Renault Kangoo ZE est en tête des ventes avec 234 immatriculations. Il est suivi par le Goupil G3 et le Ligier Pro be sun qui sont des véhicules qui « naviguent » entre VUL et VSP. Le Goupil s’est immatriculé à 53 unités (merci les municipalités !) et le Ligier à 34 exemplaires. Enfin le récent Nissan e-NV200 ferme la marche avec 29 fourgons livrés.

Si le mois est historiquement haut, il faut y voir l’impact de la modification au 1er juillet dernier de la rédaction du décret bonus écologique qui limitait le montant de l’aide pour les offres en location longue durée ou avec option d’achat. Certains espèrent que le nouveau superbonus va encore enfoncer le clou dès 2015 mais cela reste à voir car cette nouvelle aide de l’état est soumise à plusieurs conditions dont nous avons parlé ici même il y a quelques jours. Bon mois donc mais aussi l’arrivée des loueurs, la livraison d’une flotte de Zoé à l’entreprise Orange sans parler des Bluecar qui ne vivent que dans les services d’autopartage gérés par leur constructeur, le groupe Bolloré. Si au final, c’est mieux que depuis le début de l’année, il faut rester objectif et attentif à l’évolution réelle du marché des VE qui ne représente pas grand chose tant en France qu’en Europe. Et ne perdons tout de même pas de vue que ce marché ne vit vraiment que grâce aux « subventions » déguisées de l’état français…

Via AAA, AVERE, Avem.