Le nouveau patron de Cadillac semble avoir la bougeotte ou plus exactement, il semble avoir une marotte, les déménagements. Rappelons nous que pour l’instant, Johan de Nysschen n’a présenté aucun plan réel pour Cadillac et se contente de suivre ce que son prédecesseur avait engagé.

Cadillac pourrait en partie déménager de Detroit à New York

On se rappelle tous qu’à son arrivée à la direction de la division luxe de Nissan, Infiniti, une de ses premières décisions avait été de faire déménager le siège de la marque du Japon vers Hong Kong. Eh bien il serait prêt à faire de même pour Cadillac dont il veut transporter une grande partie des services du siège social de Detroit à New York.

Si l’on s’en réfère aux dépêches du moment, l’homme voudrait transférer du siège historique à la « grosse pomme » la direction de la stratégie de la marque, le marketing et tous les services de publicité et de communication de la marque de luxe. Si l’on en croit les propos de J. de Nysschen, ce déménagement permettrait aux personnes des services concernés de s’éloigner de la pesante culture automobilo-historique de Cadillac (NDLA : la firme Cadillac est née à Detroit en 1902) mais aussi de GM. Selon lui cela aiderait les talents novateurs à se libérer du carcan du groupe du Michigan. Mais ce n’est pas tout, il estime que les créateurs, les gens de talent préfèrent l’esprit new yorkais et la vie dans la mégalopole à tout ce qui se passe à Detroit dans le… nord. Néanmoins les services à « l’ancienne » comme le design, l’ingénierie, le développement des nouveaux produits resteront pour l’instant  dans l’état nordiste des Etats Unis.

On reste toutefois surpris par une telle décision qui éloignerait une partie de la direction de Cadillac de celle du groupe qui va faire face en 2014/2015 à de gros besoins de trésorerie ailleurs que dans des déménagements (nous n’en avons pas parlé ces jours mais les rappels importants se poursuivent chez GM) ou des locaux divers et variés hors de prix dans New York. Il est aussi étonnant que de Nysschen fasse le choix de New York qui est probablement la ville américaine qui est surement la villes des USA où les gens ont le moins de voitures. On se posera la question de savoir s’il n’aurait pas été plus judicieux pour la créativité des services de com’ et de pub’ d’aller voir du coté de la Californie où il fait toujours beau et où règne le fameux esprit festif californien… On pourra aussi mettre en avant que dispatcher les services aux 4 coins d’un pays n’est pas fait pour rendre leur action cohérente et efficace.

On ne connait pas pour l’instant la position de la grande patronne du groupe sur le sujet puisqu’elle semble très occupée par les problèmes financiers, les rappels, l’IBC (Ice Bucket Challenge) et l’arrivée des nouveaux modèles. On pourrait même être plus « méchants » en affirmant que de Nysschen fait déménager les sièges des entreprises pour lesquelles il travaille vers les lieux où il veut vivre… Quoi j’ai dit quelques chose ?

A suivre.

Via HOJ, Dailykanban, Reuters.