Avant d’aller plus loin dans la découverte de cette voiture, plaçons un peu le décor ! Que reste t-il en France, chez nos chers constructeurs « nationaux » de la passion et du plaisir automobile, pas grand chose en vérité au delà de quelques modèles dérivés de voitures de série ( Clio RS, Megane RS, DS3-R, RCZ )…. et c’est tout car le Coupé 407 est devenu inexistant sans jamais avair repris la flamme laissée lar la lignée des 504 et 406 coupé et chez Renault le coupé Laguna a oublié le V6 3.5 L pour nous faire croire que le plaisir de conduite était en dessous de 4000 trs/min ( ce n’est pas une critique des très bons moteurs dCi, juste un constat ! ) et finalement si l’on cherche bien la dernière voiture française dédiée entièrement au plaisir de conduite remonte aux années 90 et plus exactement à 1995 lorsqu’est apparu le fameux Spider Renault qui, soit dit en passant aurait très bien porté le blason Alpine…. mais cela est un autre débat et revenons à notre affaire du jour, en l’occurrence Circé !

Comment commencer à vous parler de Circé, projet développé par un des membres actifs du club des commentateurs du site qui est aussi designer et que vous connaissez ici sous le petit nom de SETHalpine et qui nous avait gratifié l’an passé d’un projet de roadster destiné à un client presque fortuné…. Circé est un projet automobile qui vient de plus loin et qui est le fruit d’un long travail de développement, de dessin qui va chercher ses racines dans d’autres autos dessinées par notre ami designer et que vous connaissez sous les noms d’A410 ou A510 par exemple. Circé est un coupé destiné avant tout au plaisir du pilotage et de la conduite tout en ayant un haut niveau de performance non pas grâce à un énorme V8 ou V10 mais grâce à un très bon L4 Turbo associé à un poids contenu très nettement sous la barre des 1000 kg. Son concepteur parle même de 900 kg grâce à l’emploi de matériaux légers et à moins d’accastillage luxueux que dans certaines sportives du moment.

 

Circé malgré son allure très sportive, son air rageur ne jouera bien évidemment pas dans la cour des Gallardo, F458 ou 911 mais dans la catégorie inférieure où l’on trouve des autos comme les Cayman/Boxter ou Lotus Exige/Evora avec des puissances qui oscillent entre 250 et 300 ch, ce qui, compte tenu du faible poids de l’auto laisse augurer d’un rapport poids/puissance compris entre 3.6 kg et 3.0 kg/ch.

4.10-4.20 m de long, entre 1.90 et 1.92 m de large , 1.15-1.18 m de haut, un moteur en position centrale arrière associé à une BVM6 ( on peut penser presqu’inévitablement au moteur 2.0 L F4R RT. Il y a aussi le 2.0 TFSI du groupe VW qui est hélas très cher ! ), deux places, des éléments comme les trains roulants, la direction et le système de freinage qui pourraient provenir de la série afin de diminuer les coûts et garantir la sécurité et le fiabilité.

L’allure est râblée, musculeuse et l’impression de puissance est bien présente dans ce coupé Circé qui est destiné à ceux qui veulent se faire un petit plaisir sur route et sur circuit tout en profitant de la haute technologie sans devoir mettre 100.000€ au moins dans une auto ! Ici pas de chassis monocoque mais un projet de chassis tubulaire carbone+ aramide qui marie légèreté, rigidité et absorption de l’énergie en cas de choc.  On aura aussi remarqué un aileron arrière plutôt discret qui semble mobile mais cela reste à confirmer pour des questions technique et financières.

 

L’habitacle de Circé s’il est plus dépouillé que celui d’une Evora ou d’un Cayman ne restera pas une coque nue agrémentée de deux sièges baquets et d’un compte tours, la clientèle actuelle ne l’accepterait pas mais on imagine facilement un ensemble qui emprunte quelques éléments à la grande série, des sièges qui seront en provenance de Sparco, BPS, Cobra ou Recaro ( en option ), une installation hifi/GPS de qualité et d’autres éléments habituels pour le confort de cet type de voiture sportive.

 

Voilà donc un nouveau projet français pour une auto sportive qui mérite attention et soutien puisqu’il a pris le tournant qui va de la 3D et des calculs vers la réalité. Pour retrouver le projet, son évolution et les détails, c’est par là.

http://www.wix.com/wehrung/circe

 

Nous en reparlerons ici dans les prochaines semaines quand certains éléments seront fixés et quasi définitifs pour le développement de cette auto qui a la vocation d’apporter du plaisir au volant, et surement pas avec le son d’un bon moteur diesel et un habitacle en tissus grège bien triste !  A revoir avec l’ami SETHalpine qui est totalement impliqué dans ce projet qui pourrait prendre la route en 2013-2014.

 

DTR : D.Wehrung.