On ne peut vraiment pas dire que la carrière commerciale de la Dodge Dart soit un succès, loin de la même ! Sans parler de four, on ne peut que constater que l’insuccès de cette auto outre Atlantique où elle est notamment malmenée par les Ford, les Chevrolet sans parler des japonaises et des sud coréennes. 

Dodge Dart GT

La faute probablement à un lancement mal ficelé, à des choix de gamme mal gérés et des moteurs peu en rapport avec la demande du marché américain. Aussi il semble que du coté de Dodge, on se soit penché sur le cas depuis quelques temps afin de voir s’il n’était pas possible de sortir ce modèle de l’ornière dans laquelle il est englué depuis son lancement et dont il ne parvient pas à sortir malgré l’arrivée il y a déjà quelques mois de la motorisation L4 2.4 L Tigershark MultiAir. Ainsi il apparait que les ingénieurs américains soit actuellement à l’oeuvre pour adapter sur la Dart, un moteur V6 qui redonnerait de l’attrait à cette berline.
Plusieurs options sont actuellement envisagées et on évoque trois pistes. D’abord il y a celle tout à fait classique du V6 qui a réussi au groupe Chrysler, je veux parler du V6 3.6 Pentastar qui motorise presque tous les modèles du groupe. un moteur qui développe  de 280 à 305 ch selon les autos, qui est performant, plein d’agrément et désormais pas trop cher. Un choix qui paraitra judicieux aux yeux de certains mais un moteur tout de même presqu’un peu gros pour une berline compacte comme la Dart. La second possibilité est celle du bloc dérivé du 3.6, le V6 3.2 L récemment installé sous le capot de la Jeep Cherokee et que l’on pourrait voir dans quelques mois dans la future Chrysler 200. Enfin, si on en croit notre confère franco-américain Autosaméricaines, il se pourrait que le « petit » V6 3.0 L destiné principalement au marché chinois puisse prendre place sous le capot de la Dart mais dans une version un peu plus pêchue qu’avec ses 230 petits chevaux. Une version modifiée et portée à 245 ou 250 ch pourrait très bien faire l’affaire.

Reste une inconnue à l’affaire, quelle boite de vitesse pour cette possible Dart V6 ? Une « vieillotte » BVA6 ? Une BVA8 ? ou la nouvelle BVA9 ? Difficile à dire mais une chose sur le marché nord américain, la relance de la Dart passera en 2015 par l’installation d’un bloc moteur à 6 cylindres… bien loin du downsizing dieselisé qui règne sur nos marchés d’Europe notamment quand il s’agit de relancer un modèle en difficulté. A suivre.

Via Allpar, DN, Autosaméricaines.blogspot.