Conjoncture économique désastreuse, marché de l’emploi moribond (24.8% de la population active au chômage et 52.8% des moins de 25 ans), des salaires en baisse, pas ou peu de bonne perspective économique à moyen terme, un état pris à la gorge par les financiers et par conséquent un marché automobile mal en point et toujours en baisse (-17.9% en juillet 2012 par rapport à juillet 2011 déjà pas bon) sur lequel les constructeurs doivent rivaliser d’imagination, de remise, d’aide à la reprise afin de vendre des voitures neuves.

Pour se faire, Renault Espagne vient de lancer une opération commerciale qui vise à proposer deux véhicules pour le prix d’un. Dans le cas présent, il s’agit d’offrir aux acheteurs de Laguna (berline, Estate, Coupé), Latitude et Espace une Twizy 45 d’une valeur de 6990€. Si l’idée est sympathique, pas sur qu’elle fasse recette car la Twizy 45 est la petite version avec le moteur à la puissance limitée à 4 kW (5 ch) et elle intéresse peu de monde sur le marché. 6.990€ c’est aussi le montant d’une remise très raisonnable sur une Laguna. A l’heure où les espagnols courent après l’argent et le pouvoir d’achat, une ristourne du même montant serait bien plus apprciée ! Aussi on les voit assez mal s’encombrer d’une seconde auto qu’il faudra entretenir, garer (ou stocker), assurer et dont il faudra payer la location mensuelle des batteries (ce qui fait environ un plein du réservoir d’une Laguna ou 1400 km d’autonomie !). Et je ne parle même pas de la revente en occasion. L’idée est sympathique mais probablement peu efficace commercialement (sauf pour le buzz !) ou… pour écouler les stocks de Twizy qui « dorment » peut être sur les parcs de l’usine de Valladolid !

Via Renault.