Il y a plus de 4 mois, nous titrions que la réelection de Jean Todt à la présidence de la la FIA n’était pas assurée car à l’époque, le britannique David Ward et le puissant lobby anglais montaient à l’assaut du fauteuil occupé par Todt, agé aujourd’hui de 67 ans, depuis fin 2009 avec la ferme intention de l’en déloger.

Jean Todt en route pour sa réelection

Finalement, il n’en sera rien et le français peut sereinement voir arriver le début du mois de décembre et la fameuse élection. David Ward vient en effet de jeter l’éponge et il annonce qu’il renonce à briguer la place de président. Donc sauf coup d’éclat de dernière minute, problème de santé de Jean Todt, c’est encore un français qui sera à la tête de la FIA pour les 4 prochaines années. Jean Todt sera donc le mois prochain, le seul candidat à sa succession.

Reste à espérer de la part du président Todt, un peu plus de dynamisme et quelques belles évolutions dans les grands championnats mondiaux notamment pour le rallye qui doit évoluer vers plus de course au long cours et non perdurer dans le genre tourniquet. On espère qu’en 8 années, Jean Todt ne laissera pas comme seule marque de son passage la Formule E et son gopût pour les grands hôtels et les restaurants étoilés.

Via AFP