Fait notable sur le marché automobile français en avril 2011, il s’est vendu plus de voitures électriques que de voitures au GPL. Ainsi, il s’est immatriculé 187 voitures alimentées par de l’énergie électrique et seulement 114 voitures alimentées par du GPL .

Preuve s’il en est de l’influence de la fiscalité sur les achats de voitures. Ainsi après la disparition de la prime de 2000€ pour l’achat d’une voiture au GPL, on a noté un fort plongeon des ventes depuis le début de l’année 2011. Pour prendre les chiffres des deux anciennes reines du segment GPL, à savoir la Dacia Sandero et la Renault Clio, on découvre l’abysse qu’il ya entre les ventes d’avril 2010 et celles d’avril 2011 :

Renault Clio GPL :   Avril 2010 : 1.318 ex => Avril 2011 : 9 ex

Dacia Sandero GPL : Avril 2010 : 3.006 ex => Avril 2011 : 55 ex

Pas la peine de faire un dessin pour expliquer l’impact de la fiscalité et des aides sur les volumes vendus. On apprend aussi que chez GM, Opel et Chevrolet viennent de supprimer leurs offres GPL faute, là aussi de ventes ( Opel :  1 Corsa et 0 Meriva / Chevrolet : 1 Spark et 8 Aveo ). Dommage pour ce carburant qui mérite pourtant attention pour plusieurs raisons dont une qui est actuellement importante, le prix puisque le GPL est proposée en moyenne entre 0.696 cts et 0.885 cts/litre ! Ne l’enterrons peut être pas tout de suite car le maintien à des tarifs élevés des prix des autres carburants pourrait le rendre attractif… tant que l’état et les services fiscaux n’ont pas mis leur nez sur son système de taxation.

 

Du coté des voitures électriques, on note :

– 106 Citroën C-Zero

– 76 Peugeot iOn

– 2 Mitsubishi i-MiEV

– 2 Tesla Roadster

– 1 Nissan Leaf

Pas vraiment l’explosion quand on sait que la très grande majorité des livraisons des Peugeot et des Citroën concernent des entreprises en pleine session de greenwashing et des sociétés de locations d’EV ou d’autopartage ( cf le cas de Nice -41 iOn livrées- qui relativise les chiffres  ). Les chiffres de livraisons à particuliers ne sont pas disponibles actuellement mais sincèrement je doute de l’explosion du marché !

Puisque nous parlons des autos dites  » propres » ou moins polluantes, on note la persistance de la hausse des ventes de voitures hybrides avec une de hausse de 65% par rapport à l’an passé à la même période ( 1213 immats en avril 2011 vs 735 en avril 2010 ). Cette hausse profite essentiellement au groupe Toyota qui représente 87% des ventes avec 4 modèles avec la répartition suivante :

1) Toyota Auris : 456 immats

2) Toyota Prius : 250 immats

3) Lexus CT200 h : 244 immats

4) Lexus RX 450 h : 100 immats

5) Honda Jazz Hybride : 60 immats

Les Honda Insight, Civic Hybrid, CRZ représentent désormais des ventes presque confidentielles et sont talonnées par les grosses Lexus hybdrides… Toyota devrait enfoncer le clou dans le segment des voitures hybrides avec l’arrivée en 2012 de la Yaris et du monospace Prius 7 places. Mais alors que font les autres ?? Que font les constructeurs français en dehors des quelques EV vendues aux entreprises et aux collectivités… ah si, elles ont la fameuses micro-hybridation chez PSA et Twizy chez Renault !

Au final les voitures qui fonctionnent avec énergies dites alternatives ne représente en 2011 que 1.1% du marché ce qui est en net recul par rapport au début d’année 2011 puisque la baisse est de 3.59% en une année ! Dans le même temps la part du diesel sur le marché est passée de 71.9% à 73.9%  ( + 2 points  ) et celle de l’essence à très légèrement augmenté en passant de 24.6% à 25.0% des véhicules? Pour ce qui est de la mise en circulation. 15.000 EV en France et par an dès 2011/2012… et malgré une prime de 5.000€, c’est pas super bien parti puisqu’on est plutôt sur un rythme de 2000-2500 autos/an.

 

Via Auto-actu, ccfa.