… Ou 404.000€ au tarif catalogue ! Pas rien de tout de même mais selon Luc Marchetti, responsable du projet, la Furtive eGT le vaut bien parce qu’elle sait réunir le meilleur de la technologie et le meilleur de la haute couture et du design à la française. 

Mais 404.000€ (2.650.000 francs…), ce n’est tout de même pas rien même si c’est pour une sportive électrique performante et élégante. C’est toutefois la moitié du prix d’une future Rimac !
On apprend aussi qu’Exagon Motors compte vendre chaque année une centaine d’exemplaires de la Furtive eGT dès l’an prochain année de sa commercialisation sur le marché. On apprend que le constructeur nivernais travaillera en direct avec les clients c’est à dire qu’il n’y aura ni distributeur, ni point d’appui pour l’entretien. Le constructeur prendra tout en charge (sauf la facture) lors des révisions de la voiture. Exagon Motors compte profiter de par le monde d’ambassadeurs qui feront la promotion de la voiture auprès des riches acheteurs qui ont la fibre écologique.

La voiture développe la puissance de 296 kW (402 ch) grâce à deux moteurs électriques Siemens de 148 kW. cette puissance de 296 kW est disponible de 5000 à 10000 trs/min. Le couple moteur est de 516 Nm disponible de 0 à 5000 trs. Cet ensemble propulseur électrique est associé à un système de récupération d’énergie en décélération et au freinage. Cette motorisation est alimenté par des batteries Lithium-ion sans mémoire d’une capacité de 53 kWh développées par Saft. La voiture est une propulsion équipée d’un différentiel autobloquant et c’est une boite de vitesse à 3 rapports WCT (Without Cut Torque) à trois rapports qui transmet la puissance aux roues en 20 pouces chaussées en 245/35 R 20 à l’avant et 305/40 R 20 à l’arrière. Le freinage est assuré par des disques ventilés en 380 mm pincés par des étriers à 6 pistons à l’avant et des disques ventilés en 360 mm pincés par des étriers à pistons à l’arrière. La voiture est entièrement construite en fibre de carbone et repose sur 4 roues indépendantes faites de doubles triangles superposés.

 

 

 

 

La Furtive eGT est annoncée pour une Vmax autolimitée de 250 km/h, un 0 à 100 km/h plié en seulement 3.5 secondes et une autonomie comprise entre 300 et 310 km. Pour ceux qui trouveraient l’autonomie un peu limitée, sachez qu’Exagon Motors proposera une version avec prolongateur d’autonomie (réservoir de 25 L) qui pourra alors atteindre les 734 km d’autonomie. La voiture bénéficie d’une garantie standard de deux ans qui pourra être prolongée jusqu’à 5 ans si le propriétaire de la voiture fait au moins une révision par an. Sachez enfin que les batteries Saft sont prévues pour 3000 cycles soit environ une bonne dizaine d’années d’utilisation et après ces cycles les batteries disposent encore de 80% de leurs capacités de charge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La voiture sera donc lancée commercialement l’an prochain et nous espérons être de la partie pour les premiers essais qui devrait se dérouler dans le courant du premier semestre 2013. A suivre.

Via Exagon Motors.
Crédits photos : Ugo Missana & Eddy P for  Blogautomobile.