Énorme suspense lors du Grand Prix d’Espagne de F1 qui marque le début de la saison Européenne. Une bataille intense aux avants postes, du début à la fin de la course, avec au final un résultat inespéré et surprenant. Ou pas.

Les courses se suivent et se ressemblent… Il y a quelques années Ferrari gagnait tout. Puis, ce fut RedBull. Oui mais ça, c’était avant. Maintenant, c’est Mercedes qui a pris l’avantage et qui domine outrageusement ce début de saison 2014.

GP-Espagne-2014-3

Encore une fois lors des qualifs, les flèches d’argent, qui portent de mieux en mieux leur nom, ont largement survolé les débats. Lewis Hamilton et Nico Rosberg sont restés intouchables du début à la fin et verrouillent donc la première ligne. Le top 10 est complété dans l’ordre par : Ricciardo (à une seconde d’Hamilton!), Bottas, Grosjean (qui réalise une superbe perf’ au volant de sa Lotus qui a semble-t-il trouvé un second souffle), Raikkonen, Alonso, Button Massa et enfin Hulkenberg. Vettel, qui n’a pas disputé Q3 suite à une casse de boite, a été contraint de la changer et prend donc 5 places de pénalité ; il s’élancera donc en 15ème position.

Au départ, Alonso rate son envol et perd très vite 2 places. Grosjean s’élance bien, tout comme Bottas qui s’installe en 3ème position. On craint un instant revivre le départ chaotique du Français à Spa 2011 lorsqu’on voit ses roues s’allumer dans un panache de fumée, mais finalement tout se passe bien. Ouf !

GP-Espagne-2014-5

GP-Espagne-2014-6

Derrière, Pastor « bourrin » Maldonado nous gratifie une nouvelle fois d’un dépassement dont il a le secret, d’une finesse étonnante : il monte littéralement sur une roue de la Caterham d’Ericsson et décolle un instant de la piste… Investigation et pénalité (stop&go de 5 secondes) s’en suivront, un classique pour l’ami Pastor.

Devant, les Mercedes s’envolent et leurs concurrents ne les reverront plus…

Dans le peloton, quelques luttes ont lieu : Ricciardo se montre très pressant sur Bottas, et sur l’autre RedBull Vettel entame sa remontée en passant notamment Guttierez au 10ème tour pour la 13ème place.

Le quadruple champion du monde sera le premier à s’arrêter, au 13ème tour. Ricciardo en fera de même au 15ème, puis Grosjean et Massa au 16ème, Alonso au 17ème, Raikkonen au 18ème. Hamilton attendra un tour de plus et Rosberg rentrera lui au 21ème.

GP-Espagne-2014-9

Romain Grosjean est à la lutte avec Raikkonen au tour 24, le finlandais parviendra à passer au tour suivant au bout de la ligne droite des stands. Au même moment, Jean-Eric « la poisse » Vergne est une nouvelle fois contraint à l’abandon, suite à un soucis au niveau de l’échappement de sa Toro Rosso. Grosjean s’incline ensuite une nouvelle fois face à une Ferrari au tour 26, celle d’Alonso, alors 6ème.

Rosberg enchaine les meilleurs tours en course et tente de revenir sur Hamilton.

La deuxième vague d’arrêts intervient rapidement : Vettel rentre au 34ème tour, Grosjean au 35ème, Alonso au 36ème…

Vettel continue sa remontée et passe Massa au tour 38 puis enchaine immédiatement sur Magnussen pour se retrouver à la 7ème place. Massa se défera également de la  McLaren au tour 41.

Les Mercedes s’arrêteront aux 43ème et 46ème tour (Hamilton puis Rosberg), toujours tranquillement en tête avec une grande partie de peloton à 1 tour derrière elles…

Grosjean tente de dépasser Massa mais la faible vitesse de pointe de sa Lotus ne lui facilite pas la tâche… Massa finira par rentrer aux stands à la fin du 47ème tour, laissant Grosjean aux prises avec les 2 Force India derrière lui.

GP-Espagne-2014-10

Rosberg, en pneus tendres, revient doucement mais sûrement sur Hamilton et sera à moins d’une seconde de son leader au tour 59.

Vettel remonte au 5ème rang au tour 57 après avoir doublé Raikkonen, qui sera ensuite à la lutte avec Alonso. L’espagnol qui joue à domicile prendra l’avantage au tour 64, son coéquipier étant à l’agonie avec ses pneus en fin de vie.

Le dernier dépassement sera celui de Vettel sur Bottas pour la 4ème place. Rosberg n’aura pas réussi à revenir suffisamment sur Hamilton pour le dépasser, il termine néanmoins  une demi-seconde seulement derrière lui !

Seules 4 voitures termineront la course dans le même tour que les Mercedes, c’est dire le niveau de performance ahurissant de l’écurie allemande !

Hamilton empoche sa 26ème victoire, la 4ème consécutive, devant Rosberg (5ème podium consécutif cette saison) et Ricciardo (son premier « vrai » podium, ayant été déclassé de sa deuxième place en Australie). Il faut également signaler la belle course de Romain Grosjean (8ème) qui rentre pour la première fois dans les points cette saison, un résultat encourageant pour lui et pour toute l’écurie Lotus. Belle course également de Valtteri Bottas sur sa Williams qui termine 5ème devant les Ferrari (pas très en forme, elles…).

Au championnat, Hamilton prend la première place avec 100 points, 3 petites unités devant Rosberg. Alonso reste 3ème avec…49 points, juste devant Vettel et ses 45 points.

Au championnat constructeurs, Mercedes s’envole (197 points) devant RedBull (84 points) et Ferrari (66 points). Cela nous promet encore une saison passionnante…

Le classement complet :

 classement-GP-Espagne-2014

Prochaine course dans 2 semaines à Monaco !

GP-Espagne-2014-13

Photos via Getty et NextGen-Auto.com