Ce weekend, le grand cirque de la Formule 1 se rend sur le site olympique de Sotchi pour le Grand Prix de Russie 2018. Il y a 15 jours à Singapour, c’est Hamilton qui s’est imposé sur un circuit qui ne semblait pas convenir à la Mercedes. Le Britannique a ainsi accentué son avance au championnat sur Vettel qui voit la cinquième couronne s’éloigner. Il reste toutefois un infime espoir pour l’Allemand si la chance lui sourit également. Depuis son inscription au calendrier en 2014, le Grand Prix de Russie a toujours vue un pilote Mercedes s’imposer. C’est d’ailleurs ici que Bottas a remporté sa première course. Retour en images sur le Grand Prix de Russie 2018.

Les Essais Libres : Les Mercedes plus à l’aise que les Ferrari.

Dans les EL1, c’est la Ferrari de Vettel qui signe le meilleur temps de la session en 1:34.488 devant Verstappen en 1:34.538 et Hamilton en 1:34.818. Dans cette session, plusieurs jeunes pilotes ont pris la place de certains titulaires comme Lorris chez McLaren, Markelov chez Renault, Latifi chez Force India ou encore Giovinnazi chez Sauber.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour les EL2, ce sont les Mercedes qui ont pris nettement la tête du classement à l’avantage d’Hamilton qui a signé un 1:33.385, deux dixièmes devant Bottas, et devant les deux Red Bull cette fois-ci. Les Ferrari quant à elles sont assez loin dans cette session.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La tendance se confirme pour les EL3 du samedi matin puisque ce sont toujours les Mercedes qui sont en tête du classement. Toujours Hamilton devant Bottas. Le Britannique signe un 1:33.067 devant Bottas qui est en 1:33.321, et devant la Ferrari de Vettel qui a signé un 1:33.667. Pas de quoi exulter chez les rouges qui semblent en retrait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Qualifications : Des Mercedes à nouveau dans une autre galaxie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les qualifications débutent alors que les pénalités sur la grille demain sont nombreuses. Plusieurs pilotes motorisés par Renault et Honda partiront du fond de grille, notamment les Red Bull et Toro Rosso. La Q1 débute sous le soleil. Les Haas comme souvent partent parmi les premières mais les Ferrari prennent rapidement les commandes à l’avantage de Vettel en 1:33.5. Tous les pilotes sont en hypertendres. À 10 minutes de la fin, les pilotes Mercedes sont dans leur tour lancé. Bottas s’empare du meilleur temps alors qu’Hamilton obtient les records dans les deux premiers secteurs mais signe étonnement le 10e temps, avec un troisième secteur un peu en relâche. Bottas pendant ce temps améliore encore sa marge devant Raikkonen alors qu’Hamilton colle dans le même temps un 1:32.8, soit un dixième de seconde de mieux que son équipier. A la fin de la Q1, Sirotkin part en tête à queue et provoque un drapeau jaune dans le deuxième secteur. Hamilton a signé le meilleur temps de la session devant Bottas et les Red Bull.

Les éliminés de la Q1 : Hartley, Alonso, Sirotkin, Vandoorne et Stroll

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Q2 débute et les pilotes Ferrari et Mercedes décident de chausser les pneus ultra tendre, le pneumatique médium du week-end. Bottas est le premier à signer alors qu’Hamilton prend (une fois encore) le meilleur temps. Les Ferrari, elles, sont larguées à quatre dixièmes déjà … Ocon se plaint à la radio d’être gêné par son coéquipier. Gasly lui a renoncé de participer à la session, de toutes façons condamné à partir en fond de grille. Les pilotes Red Bull font de même. Plus étonnant, les deux Renault qui ne sont pas pénalisées décident de s’arrêter plusieurs minutes avant la fin de la séance. Hulkenberg et Sainz retirent leur volant et quittent leur monoplace. On se retrouve ainsi dans une situation où 5 pilotes sont déjà éliminés plusieurs minutes avant la fin de la séance, sans avoir signé de temps. Quelques pilotes ressortent alors pour évaluer la piste mais tous ceux ayant signés un temps sont assurés d’aller en Q3.

Les éliminés de la Q2 : Verstappen, Ricciardo, Gasly, Sainz et Hulkenberg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On retrouve donc en Q3 les deux Mecerdes, les deux Ferrari, les deux Force India, les deux Haas et les deux Sauber.

Bottas et Hamilton s’élancent dans cette Q3. Hamilton prend le record dans le 1er secteur alors que Bottas prend le record du second secteur. Sur la ligne, Bottas devance Hamilton pour seulement 4 millièmes ! Le Finlandais s’offre ainsi le record du circuit. Les Mercedes sont dans un autre monde ce week-end. Vettel, 3e à la fin du premier tour lancé est à plus de six dixièmes. Pour leur deuxième tentative, Bottas améliore sa marque alors qu’Hamilton explose le record dans le premier secteur. Mais le Britannique se loupe nettement dans le deuxième secteur et doit lever le pied, laissant sur un plateau d’argent la pole à Bottas, qui améliore sa marque. Vettel est lointain 3e.

La grille de départ finale :

Crédits : FIA

La Course : Hamilton peut dire merci à son coéquipier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est sur une piste humide avec des risques de pluie que les pilotes s’élancent. A l’extinction des feux, Vettel se porte au niveau d’Hamilton mais le Britannique parvient à conserver sa position. Bottas lui tient la tête de la course. Derrière, Leclerc a réussi à se défaire d’Ocon. D’ailleurs, le Monégasque entame un superbe dépassement sur Magnussen dans la longue courbe du virage 3 pour se positionner 5e. Le départ a été marqué par un drapeau jaune dans le premier secteur. Il s’agissait de Gasly, parti en tête à queue. Le Français est rentré dans le garage pour probablement abandonner. Son coéquipier Hartley fait de même.

Au 3ème tour, Verstappen parti 19e est déjà 10e ! Le Néerlandais est en feu avec ses pneus tendres, il est déjà 6e au 6ème tour. Ricciardo avec les mêmes pneumatiques n’est que 12e. Devant, les écarts se stabilisent avec Bottas 1,5 seconde devant Hamilton et 3,7 secondes devant Vettel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bottas rentre aux stands à la fin du 13ème tour. Hamilton prend la tête mais ne rentre pas dans le tour suivant ! Alors que Vettel lui rentre aux stands. Pourtant, plus loin sur la grille, Pérez était resté en piste quelques tours de plus qu’Ocon et Magnussen mais était néanmoins resté derrière ces deux là. D’ailleurs, Hamilton semble avoir du mal à améliorer. Hamilton ressort mais Vettel arrive à sa hauteur, avec nettement plus de vitesse. L’Allemand parvient à se défaire du Britannique au virage par l’extérieur !

Hamilton arrive à prendre l’aspiration sur Vettel dans la longue ligne droite mais le pilote Ferrari ferme la porte ce qui force le Britannique à freiner derrière plutôt fort pour éviter le contact. Mais le pilote Mercedes réussi à passer un peu plus loin. D’ailleurs, Vettel est sous enquête des commissaires pour avoir bouché à deux reprises.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant ce temps, le leader de la course est Raikkonen qui n’est toujours pas rentré aux stands. Le Finlandais rentre à la fin du 18ème tour et laisse les commandes à Verstappen, qui est parti pour un relais plus long que les autres.

Au 23ème tour, Hamilton est dans la zone DRS de Bottas et se montre menaçant. Vettel n’est d’ailleurs pas loin derrière. Les 3 pilotes remontent d’ailleurs sur Verstappen qui ne s’est toujours pas arrêté. Au 26ème tour, Bottas se gare au virage 13 afin de laisser filer son équipier vers la victoire et le titre de champion du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chez Force India, on procède au même système mais à situation très différente, en laissant Pérez passer Ocon, mais seulement pour quelques tours, afin de tenter de passer Magnussen. Quelques tours plus tard, Hulkenberg est rentré aux stands et ressort derrière les Force India. On laisse un tour à Pérez pour passer Magnussen, s’il n’y parvient pas, il change de position avec Ocon. Le Mexicain redonne sa place au Français, n’ayant pas réussi à passer la Haas.

Au 42ème tour, Hamilton est dans la zone DRS de Verstappen mais ne peut le passer. Les pneus se portent plutôt bien mais la gomme semble refroidir à cause des retardataires qu’il doit passer.  A la fin du 43ème tour, on fait tout de même rentrer Verstappen aux stands. Il ressort 5e.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le dernier tour, Hamilton est toujours devant Bottas alors que Vettel a perdu du terrain plus tôt, gêné par Magnussen en voulant lui prendre un tour. On entend Bottas demander comment se passera le dernier tour mais on lui répond que les positions restent figées. Pas le genre de choses qu’on aime voir en F1. Hamilton s’impose sans avoir brillé aujourd’hui devant Bottas et Vettel. Pas d’exultation du côté de chez Mercedes. Verstappen, lui, est indéniablement le pilote du jour pour son 21ème anniversaire.

Au classement, Hamilton accentue l’écart à 50 points sur un Vettel résigné.

Crédits : FIA

Crédits Photos : Formula 1