Parfois les tuners ou ceux qui se font passer pour tels feraient mieux de s’abstenir; c’est aujourd’hui le cas de Cargraphic avec la belle Ferrari Testarossa, ici dans son avant dernière définition ( la dernière étant la M ) c’est à dire en 512 TR. Mais sachez que Cargraphic peut faire subir le même sort à une F512 M.

Cargraphic_Ferrari512TR_Panorama_kl

Au programme, du light mais du light qui n’ a pas très bon goût, à savoir des grilles avant et arrières peintes dans une teinte qui tranche avec la couleur de carrosserie ( ici du gris alu ), des rétroviseurs qui sont aussi teintés avec le même coloris. Et chez Cargraphic on a eu l’excellente idée de virer les jantes alu originelles et de les rempalcer par des roues en 19 ou 20 pouces mal adaptées à l’allure de l’auto ( elle a un eptite alllure de sauterelle ! ) . Sur les photos ce sont des jantes en 19 pouces qui sont installées avec des pneus en 235/35 ZR 19 zet 305/30 ZR 19…les jantes peuvent être soient de la même couleur que la carrosserie, soit d’une couleur différente mais pas couleur alu…ce doit être ça la grande classe vue par Cargraphic !

Cargraphic_Ferrari512TR_hinten_klCargraphic_Ferrari512TR_seite_kl

Rien de précis de prévu pour la partie moteur et Cargraphic ne touche pas au Flattwelve 5.0 L qui reste avec ses 428 chevaux, ses 491 Nm de couple, sa Vmax de 313 km/h et le 0 à 100 km/h abattu en seulement 4.8 secondes…

Pas utile ni vraiment valorisant mais enfin elle existe …et quelques images de 512 TR puis une photo de Testarossa 1984, ma version préférée !

F512 trFerrari512TRFerrari_512_TR_frontFerrari_512TR_1

Ferrari_Testarossa_1

Via Autoblog.nl, Cargraphic.