« Après ma famille, il n’y a rien de plus important que Ferrari ! ». Voila une déclaration qui met fin aux rumeurs nées en fin de semaine dernière annonçant le départ de Luca di Montezemolo vers de nouvelles aventures…

Luca-di-Montezemolo en voiture

Point d’avion donc, le très charismatique patron de Ferrari reste à sa place, et c’est sans doute beaucoup mieux ainsi ! Pressenti pour diriger la compagnie aérienne Alitalia suite au rachat de cette dernière par Etihad, Montezemolo fait aujourd’hui taire les spéculations qui le donnaient sur le départ. Sa déclaration au journal sportif espagnol El Mundo Deportivo est claire, il ne quittera pas sa « maison » ! Arrivé en 1973 chez Ferrari, aux côtés du père fondateur Enzo, on le voyait de toute façon mal aller voir ailleurs, surtout pour s’embarquer dans une aventure aérienne.

Luca-di-Montezemolo avec Ferrari et Lauda

Cependant, ayant à priori joué un rôle assez important dans le sauvetage de la compagnie aérienne italienne, Luca di Montezemolo pourrait se voir confier un rôle non exécutif au conseil d’administration, chose qu’il n’exclut pas tant que cela « n’interfère pas » avec ses responsabilités au sein de la la marque au cheval cabré. Pas d’affolement, il en a vu d’autres, avec notamment la présidence de Fiat, de la Cofindustria (le MEDEF italien), ou encore de la vice présidence du club de foot de Bologne, l’homme est parfaitement « multitâches » !

Le Cavallino peut dormir tranquille, Luca ne l’abandonnera sans doute pas de si tôt, les résultats financiers étant toujours très bons et en constante progression, on voit mal ce qui pourrait pousser le parton vers la sortie… Les performances déplorables de la Scuderia en F1 peut-être ? Même pas en rêve, Montezemolo cherche toujours à remobiliser ses troupes, souvent assez fermement d’ailleurs ! Mais un petit championnat en plus au palmarès ne serait pas de refus…

Luca-di-Montezemolo

Via El Mundo Deportivo.