Quand les croquis d’une carrosserie inédite de Ferrari débarquent sur la Toile, ça pose toujours des questions. Nous menons l’enquête avec vous.

Ferrari « mystère », Ferrari FF 2 places, Ferrari Caliofornia II… Depuis le 4 octobre, la blogosphère automobile bruisse de six dessins techniques déposés au Registre Européen des Brevets et révélés par le site italien JokeForBlog.

L’allure du véhicule rappelle furieusement la Ferrari FF, hormis lorsqu’on la regarde de profil : la silhouette break de chasse est remplacée par celle d’un coupé 2 places. C’est la première hypothèse, celle d’un nouveau coupé 2 places dans la gamme Ferrari aux côtés de la F12. Mais quel intérêt y a-t-il à faire une telle version de la FF, alors que celle-ci est justement censée être l’offre 4 places du Cheval Cabré ?

Vient une deuxième hypothèse : celle d’un remplacement de la California. En effet, dans la gamme, la California est le plus âgé des modèles, puisqu’elle date (déjà !) de 2008 et approche donc au mieux du renouvellement, au pire d’un restylage. Or, les esquisses de l’Office des Brevets révèlent que le toit est parcouru de séparations, comme autant d’indices de la présence d’un toit rétractable. De plus, mises l’une sur l’autre, les silhouettes de la California et de ce prototype concordent ! Pour autant, même si les faces avant de toutes les dernières Ferrari, de la 458 à « LaFerrari », se ressemblent, jamais il n’y a un aussi flagrant  copié-collé… Fausse piste donc.

D’où une troisième hypothèse : une économie d’échelle de Ferrari qui propose, à partir de la FF, une déclinaison Targa, afin d’anticiper les attentes du riche public Ferrariste pour une F12 « Aperta ». Souvenons-nous d’ailleurs qu’au lancement de la FF, beaucoup avaient imaginé l’ablation des deux places arrière, et des évolutions de carrosserie.

A ce point de l’enquête, on pense que toutes les hypothèses ont été envisagées. Mais c’est le site Jalopnik qui apporte de nouveaux éléments qui remettent en question nos conjectures. En effet, Ferrari n’a pas fait que déposer des dessins le 4 octobre, il a aussi déposé un matricule : « SP FFX ». Décryptons le message : SP va pour Special Project, et FFX (à ne pas confondre avec la FXX !) correspond à Ferrari Four (signification de l’acronyme FF) et le X à Prototype ou XWD (4 roues motrices). C’est donc bien sur base de FF que ce projet est mené, mais les initiales « SP » évoquent directement la Ferrari SP12 EC, cette 458 Italia recarrossée pour une commande spéciale d’Eric Clapton, ou la SP1 (modèle unique sur base de F430 destiné à un client japonais de la marque M. Hiramatsu). La SP FFX s’inscrirait donc dans cette traditions des carrosseries « one off » que Ferrari propose à ses plus fidèles, passionnés, et fortunés clients. Ce qui signifie par ailleurs que les caractéristiques techniques devraient être celles de la FF, à savoir un V12 6,0 l de 660 chevaux pour une vitesse maxi au-delà des 320 km/h.

Nous en sommes à ce point précis à cet instant de l’enquête : le dossier ne sera refermé que lorsque Ferrari aura rendu public son projet et donné des éléments plus officiels au sujet de la SP FFX. De toute façon, n’oubliez pas que la vérité est ailleurs…

Sources : Caradisiac, WorldScoop, LeBlogAuto, JokeForBlog, Jalopnik, Sport Auto