en panne

Les allemandes c’est hyper performant, ultra fiable et même si elles sont chères (souvent sous entendu : « moi môssieur j’ai les moyens!… ») ! Les japonaises c’est du costaud ! Mais alors les italiennes, les américaines  et les françaises, c’est que d’la daube, que d’la m…., les « Rino » ça pue c’est à gerber tant c’es de la mauvaise qualité ! Les Citröen c’est qu’du plastoc !, les Pigeot, depuis la 504 c’est pourri !
Je pourrais vous en mettre au moins 500 lignes sans forcer si je faisais le tour du web et des forums (nos confrères de Caradisiac étant hélas très mal servi par des milliers de trolls qui vocifèrent, hurlent en permanence contre les autos françaises… tout en roulant probablement eux même en R21 TurboD ou 308 HDI 90 !)

Tout ça pour dire que le Top 100 de la fiabilité qui est publié dans l’Automobile Magazine de février 2013 ne sacre pas forcément les autos venues d’Outre Rhin. Dans ce sens, ce classement prolonge parfaitement l’étude publiée il y a quelques jours par les anglais de Direct Warranty qui ne sacrait pas les allemandes (sauf les Mercedes Benz).

Ainsi à un moment où l’industrie automobile française est victime de la mévente quasi générale de ses autos en Europe, voilà une occasion d’être content et de dire que d’un coté il y a les idées reçues et d’un autre, la réalité qui a du mettre du baume au coeur des deux Carlos qui dirigent Renault. Bien sur, les rageux, les bornés ou les trolls verront ici encore une preuve du grand complot mais la réalité est bien là et les voitures françaises sont de plus en plus fiables, tout particulièrement les Renault (sauf le vieillissant Espace IV né il y a 11 ans). Ce bon résultat de Renault est mérité car la constructeur de Billancourt revient de loin, très loin même puisque la marque traine ce fameux boulet depuis… oh, fort longtemps ! Hisser les voitures du groupe parmi les toutes meilleures au niveau qualité-fiabilité avait été l’un des objectifs de C.Ghosn lorsqu’il  à la tête de Renault il y a quelques années déjà. Il voulait que les autos françaises soient dans le bon wagon et force est de constater qu’il y est en grande partie parvenu comme le montre cette enquête 2012/2013.

On découvre  ainsi que c’est la Twingo qui remporte la palme de la fiabilité dans la catégorie des « mini citadine » avec une excellente note de 17.5/20.
La Clio III ( la 4eme génération commençant à  être livrée, elle n’apparaitra que l’an prochain) qui vient d’être renouvelée termine à la 3eme place du segment des citadines derrière les 2 cousines allemandes du groupe VW que sont les A1 et Polo.
La Mégane triomphe dans le segment des compactes devant les allemandes et surtout les japonaises. Quant à la très critiquée Laguna (certes pas la plus belle voiture du segment ), elle parvient à une très respectable deuxième place à égalité avec l’invisible Seat Exeo (ancienne Audi A4). Elle se place donc juste derrière la Mercedes Benz Classe C.
Le coupé Laguna est lui aussi second dans le tout petit segment des « coupés-cabriolets ». Il suit de près l’Audi TT.
Chez les monospaces et ludospaces, le Scénic termine également à la deuxième place derrière un Mazda 5 que l’on est surpris de voir à pareil fête surtout que depuis son restylage, il semble avoir disparu du marché ou presque. Heureusement que la précédente version est là. Toujours au chapitre des monospaces et comme dit plus haut, l’Espace IV fait un peu tâche pour Renault dans ces classements puisqu’il est encore bon dernier de la catégorie. Il est venu le temps de le renouveler !
Dacia s’en sort aussi plutôt pas mal notamment grâce à la simplicité de la conception des autos et à la fiabilité des composants. Ainsi la marque est toujours dans la bonne moyenne.

Chez PSA, la fiabilité globale est légèrement moins bonne que chez Renault même si des modèles s’en sortent bien comme les C3, DS3, C4, DS4 ou le monospace 5008 qui fait oublier la qualité très moyenne du C4 Picasso.

Dans le segment des SUV/Crossover, les sud coréens Kia et Hyundai  s’en sortent très bien tout comme BMW avec le X3 qui est le véhicule le plus fiable de toute l’étude, toutes catégories confondues, avec un note de 18.5/20. Alors que la semaine passée les britanniques parlant uniquement de la fiabilité des moteurs avaient mis à mal la réputation allemande, ce classement « français » rééquilibre un peu les choses puisque Mercedes Benz, BMW et Audi reste des marques globalement très fiables ce qui est un peu moins le cas de VW ou d’Opel qui sont en retrait même face au tchèque Skoda. Les japonaises confirment leurs qualités ainsi Toyota et Mazda font partie des marques qui ont une gamme globalement fiable.

Si Renault surprend, d’autres confirment leur réputation avec des notes plutôt basses comme c’est le cas pour bon nombre de voitures du groupe Fiat (MiTo, 159, Bravo, Punto, Panda, Ypsilon ou même les résultats moyens de la 500). Deux autos que l’on attendaient pas en fâcheuse posture se dévoilent, il s’agit des Suzuki Gd Vitara et Volvo S80 qui est bien loin de la réputation du constructeur suédois et des autres modèles de la gamme plutôt fiables.

Nous terminerons avec la voiture qui a le bonnet d’âne de ce classement et c’est une française qui est au coin puisqu’il s’agit de la Peugeot 206+ (13/20) dont on entend pourtant pas trop parler, comme quoi !

Via L’Automobile Magazine.