Fisker vendu aux enchères

C’est dans trois semaines (le 11 octobre 2011) que les actifs de l’entreprise californienne installée à Irvine seront dispersés lors d’une vente aux enchères. On doit cette situation aux responsables du Département Américain de l’Energie (DOE) qui ont du perdre patience en ne voyant venir aucun solution viable pour la reprise du constructeur.

Avec ces enchères, le DOE qui est le plus gros créancier de Fisker espère se refaire un peu même si du coté du service fédéral on doit se douter qu’on ne récupérera pas la totalité de la somme due par Fisker et qui s’élève à 171 millions de dollars (128.15 millions d’euros) mais on espère trouver un repreneur qui aidera à récupérer un partie de l’aide financée par les contribuables américains. Le repreneur de Fisker, s’il y en a un, n’aura qu’un seule obligation, maintenir sur le sol américain l’ingénierie et la production future.

Reste deux éléments à connaitre :

1- Que reste t-il des actifs de Fisker ?
2- Y’aura t-il d’autres acheteurs que le consortium Fritz AG Nol ?

Certains parient sur le retour d’Henrik Fisker avec un groupe d’investisseurs, d’autres voient bien Bob Lutz et VL Automotive revenir aux affaires et enfin quelques uns espèrent encore la venue d’un puissant groupe automobile qui pourrait ainsi profiter de la technologie Fisker pour pas trop cher ! Difficile de vous en dire plus pour l’instant mais Fisker Automotive tel que nous le connaissons depuis 2007, c’est bel et bien fini.

Via Greentechmedia.