Je ne reviendrais pas sur le phénomène mécanique de l’année tant par le nombre de reconnaissances qu’il a obtenu que par les performance qu’il dispense notamment dans sa version 125 ch, 200 Nm mais je vous propose de découvrir l’évolution développée par les anglais de Superchips qui, comme à l’accoutumée, font évoluer la gestion électronique des moteurs via une reprogrammation de l’ECU. Aussi après s’être attaqué avec un certain bonheur au moteur 1.6 L SCTi au printemps dernier, ils reviennent avec une proposition qui va doper le nouveau petit L3 1.0 L de Ford.

De série, le L3 1.0 L propose 125 ch à 6100 trs/min et 200 Nm à 3100 trs, Superchips fait donc évoluer l’ECU pour obtenir 147 ch à 6170 trs/min et 227 Nm à 2660 trs. Le reprogrammateur (depuis 35 ans déjà) annonce que l’ensemble mécanique a été testé sur plusieurs centaines de milliers de kilomètres et il affaire que la consommation mixte originelle n’évolue pas ce qui veut dire que la Focus revendique toujours une consommation de 5.0 L/100 km.

La tarification de l’ECU reprogrammée est de 580€ et elle est compatible avec tous les modèles Ford équipés de ce moteur 125 ch, ce qui veut dire que l’on pourra profiter de chevaux supplémentaires sur le B-Max, le C-Max et bientôt sur la Fiesta restylée qui profitera elle aussi du L3 Ecoboost. Sachez qu’outre Manche, les produits de ce préparateur sont distribués dans le réseau Ford. Pour retrouver Superchips c’est par là.

http://www.superchips.co.uk/

Via Superchips.