GT. Deux lettres qui, mises l’une à la suite de l’autre, évoquent directement l’automobile et plus particulièrement le sport. Derrière l’anagramme GT se cachent les mots « Grand Tourisme », qui, de l’Italie de Maserati et Ferrari aux Etats-Unis chez Ford en passant par l’Allemagne et la France des GTi, ont toujours inspiré la puissance et la radicalité. Dans sa quête de reconnaissance et d’implantation durable sur le marché automobile européen, Kia choisit les deux lettres emblématiques pour nommer les dérivés sportifs de sa gamme compacte Cee’d.

Kia Pro-Cee'd GT (9)

En cette année 2013, la gamme Cee’d s’enrichit donc de versions sportives badgées GT. Rappelons que « Cee’d » est un mélange de CEE (Communauté Economique Européenne) et du « d » de Design,son esthétique étant due au centre de style implanté au cœur économique de l’Union Européenne, à Francfort. Mais plus que l’origine européenne, la compacte Kia qui n’a plus de coréenne que la marque souhaite acquérir l’image d’une voiture destinée au Vieux Continent, ce qu’elle est au demeurant. Alors que 2012 fut l’année du renouvellement de la famille Cee’d, l’été 2013 verra le lancement des variantes sportives GT. Attention cependant, elles ne seront pas toutes distribuées partout : la France n’aura par exemple droit qu’à la Pro_Cee’d GT, la version 3 portes, tandis que d’autres marchés profiteront de la Cee’d GT berline à 5 portes.

Esthétiquement, les Cee’d et Pro_Cee’d GT se distinguent des gammes classiques par leur bouclier, doté de quatre grosses diodes comme antibrouillards, mais aussi d’entrées d’air en nids d’abeille noir laqué, dont la calandre se dote d’un insert « GT », et dont la partie inférieure du pare-choc est soulignée par un liseré rouge. Les jantes sont spécifiques à cette série GT, dont la suspension est en outre rabaissée et le toit doté d’un aileron. Le pare-choc arrière est également inédit, avec deux sorties d’échappement dans les coins et des inserts noir laqué pour la plaque d’immatriculation et les feux.

L’intérieur est timidement revu à la sauce sportive. Si l’on retrouve des sièges Recaro et une sellerie en alcantara, c’est au volant que les détails sont soignés. Appuyez sur la touche « GT » du volant, et vous verrez les compteurs digitaux changer ! Deux styles sont disponibles : les trois cadrans classiques, dont les aiguilles rouges font un tour complet au démarrage ; un cadran central pour doubler les informations, qui confronte vitesse et régime moteur comme en compétition, le tout agrémenté d’un dégradé de couleur allant du vert au rouge (les informations sur la vitesse sont également données numériquement au centre et celles du régime moteur par le manomètre de gauche). C’est un détail qui pourrait paraître mineur mais qui montre le soin du détail apporté par Kia.

Kia Pro-Cee'd GT (7)

Reste le plus important, le moteur. C’est le bloc turbo à injection directe 1,6 l GDI qui est proposé, d’une puissance de 204 chevaux pour 265 Nm de couple. Similaire au bloc 1,6 l THP disponible sur la 308 GTi, une de ses concurrentes directes, la Cee’d GT file à 230 km/h et franchit le 0 à 100 km/h en 7,7 secondes, tout en ne consommant que 7,4 l/100 km pour 171 g CO²/km. Le malus est donc au programme, mais les tarifs compétitifs de la Cee’d permettront peut-être de compenser la taxe gouvernementale.

Découvrez ci-dessous deux galeries d’images : la première représente les sketchs préparatoires à la Cee’d GT ; la seconde est la galerie de photos officielles proposées par Kia dans son dossier de presse.

Pour fêter l’arrivée de la Pro_Cee’d GT en France, une série spéciale « 1st Edition » de 500 exemplaires numérotés sera proposée au lancement, promettant un équipement encore plus fourni -mais sans en révéler les détails, néanmoins. La production de ces GT débutera à partir du mois de mai sur les lignes de Zilina en Slovaquie, aux côtés du reste de la famille Cee’d.

Via Kia
Crédit Photographique : François M. & Kia.