LC 500h 2

Après avoir créé l’événement au dernier Salon de Détroit avec l’annonce de la LC 500, au style plutôt aguicheur et rythmée par un V8 atmosphérique, Lexus nous en dit (un peu) plus sur la déclinaison hybride de son grand coupé GT.

À quelques semaines de l’ouverture du Salon de Genève, le constructeur nippon annonce en toute logique une version plus… rationnelle de la LC 500. Vous ne vous souvenez pas de la bouille et des caractéristiques de ce grand coupé qui embarque un insolent V8 5,0 L atmo’ de 473 ch ? Je vous laisse alors de ce pas découvrir l’article de Jean-Baptiste à ce sujet.

Si le look de la déclinaison hybride reste fort heureusement le même que celui de la version thermique à quelques détails près (l’apposition de badges HY ou de jantes spécifiques), c’est sous le capot (et sous la voiture toute entière d’ailleurs) que la LC 500h se distingue considérablement par l’adoption du dernier motopropulseur hybride maison du groupe : le Lexus Multi Stage Hybrid System, permettant une meilleure autonomie en tout-électrique et de meilleures performances.

LC 500h 4

LC 500h 3

Pionnier en la matière, le nippon devrait doter la LC 500h de sa transmission CVT associée à une boite robotisée, même s’il nous laisse encore saliver jusqu’à l’ouverture du Salon Helvétique pour connaître la puissance exacte de son coupé. Les dernières indiscrétions évoquent un V6 3,5 L de 308 ch combiné à un bloc électrique de 217 ch, donnant ainsi une puissance combinée de 470 ch. Une solution qui devrait être reprise sur la prochaine limousine du constructeur : la LS 500h.

Plus raisonnable que le gros V8 atmo’ annoncé à Détroit (tout en étant plus sexy qu’une Prius), la LC 500h côtoiera sur le stand Lexus le concept LF-LC, qui donnera un avant-goût de la prochaine LS. Rendez-vous le 1er mars !

LC 500h 1

Photos : Lexus.