T-Cross Breeze - 02

Un SUV cabriolet ? Déjà vu. Mais pas chez Volkswagen et pas dans ce format sympathique !

Annonciateur d’un élargissement de la gamme de SUV de la marque allemande, le concept T-Cross Breeze est une idée rafraîchissante. Vous me direz « encore un SUV, faux 4×4  des villes pour bobos ». Bah oui, mais non. Déjà, il est petit, la taille d’une Polo, et ensuite c’est un cabrio. Pas si courant les cabrios 4×4. A part le défunt Nissan Murano et l’Evoque, il n’a pas d’équivalents. Et puis il a un petit quelque chose de sympa, un peu comme une Smart. Peut être le choix des couleurs ou l’ultra compacité, allez savoir !

T-Cross Breeze - 06 T-Cross Breeze - 04 T-Cross Breeze - 03

Ceci dit, il ne s’agit pour l’instant que d’un concept car, qui préfigure le développement vers le bas de la gamme SUV de Volkswagen. La future T-Cross de série viendra donc batailler sur le segment des futures Audi Q2, Mini Countryman et Dacia Duster, tandis qu’un modèle de série de la T-Roc occupera le segment des compactes. Un Tiguan XL est également prévu, a priori uniquement sur certains marchés (chinois et américains notamment), qui bénéficieront aussi d’un nouveau modèle intercalé entre le Tiguan XL et le Touareg. Si vous comptez bien, cela fait donc 4 nouveaux SUV pour un total de 6, sans compter les dérivés chez SEAT, Škoda, Audi,…. Volkswagen a de grandes ambitions sur le marché, quitte à frôler le trop plein et l’indigestion.

Revenons à cette jolie T-Cross Breeze. Soyons francs, il y a peu de chances que la version cabriolet voie le jour en production de série, mais on peut toujours rêver. La berline qui en sera dérivée reprendra néanmoins l’essentiel des traits stylistiques, notamment les porte à faux courts et l’aspect trapu (longueur de 4,13 m). La Breeze est motorisée par un petit 1.0 TSI de 110 ch. Traction uniquement, boîte DSG 7 vitesses. Le poids est quasi identique à celui de la nouvelle 911R : 1250 kg.

T-Cross Breeze - 09 T-Cross Breeze - 07 T-Cross Breeze - 08

L’habitacle est plus distinctif que la carrosserie : tout en ligne droites, il est épuré, très « germanique » dans sa conception. Le choix des coloris me rappelle avec une certaine nostalgie le concept car Opel Junior, modules de tableau de bord empilable exceptés. Non, ici on passe au tout numérique et tactile : quasiment plus de boutons physiques, tout se passe avec une interface tactile modulable, variante de celle vue dans le concept BUDD-e, plus proche d’une version de série. Pour l’anecdote et ceux qui aiment le « gros son », le système audio est fourni par Beats. Pas le meilleur choix à mon humble avis, mais je ne jugerai pas sans avoir entendu.

Le dérivé plus traditionnel avec toit en dur de la Breeze n’est pas encore annoncé, mais l’Audi Q2, reprenant le même gabarit, devrait être présentée aujourd’hui. A suivre !

Crédits photos : Volkswagen