C’est l’information surprise de ce début de soirée. General Motors vient d’annoncer qu’il vendait l’intégralité de sa part de 7% du capital de PSA.

GM-PSA

GM cède la totalité de sa part de 7%, soit 24,8 millions d’actions dans PSA Peugeot Citroën par l’intermédiaire d’un placement privé à des investisseurs institutionnelsSteve Girsky, vice président de GM explique que la participation de GM était censée soutenir PSA dans sa démarche en vue d’augmenter son capital au moment de la création de l’alliance entre GM et PSA mais désormais ce soutien n’est plus nécessaire.

GM qui avait acheté ses parts pour un montant d’environs 320 millions d’euros pourrait céder sa participation pour un montant de l’ordre de 240 millions d’euros, ce qui impliquera une moins-value financière pour le groupe automobile de Detroit.
Présenté comme mondial et vital pour les deux entreprises à sa signature, ce partenariat n’a pas répondu aux attentes et l’abandon de plusieurs projets est une des causes de ce départ précipité de GM, l’arrivée de Dongfeng ayant achevé l’affaire. Malgré la sortie de GM, il semble que les projets déjà engagés seront tous poursuivis mais qu’en sera t-il au delà, personne ne le sait !

Ce soir, du fait de l’annonce de l’augmentation du capital en 2014, l’action PSA qui était reparti à la hausse rechute lourdement avec -7.6% et seulement 10.62€. Mais la baisse pourrait être bien plus importante lors de l’ouverture des cotations boursières. Ce soir on est bien loin des sourires entre Akerson et Varin. Le mandat du patron de PSA s’achève donc sur un très gros échec économique et financier quasi personnel car c’est lui qui avait porté le projet d’alliance avec GM. Carlos Tavares va avoir du travail dans les prochains mois et il risque d’y avoir du « ménage » dans les bureaux de la direction du groupe automobile français ! A suivre.

Via Reuters.