GP Explorer 2022 : Le Grand Prix de F4 avec des streameurs !

Le 8 octobre 2022 est une date à retenir dans l’histoire du stream et de la communauté Twitch. Une course de Formule 4 réunissant 22 streamers/youtubers, répartis en 11 écuries sur le mythique circuit du Mans, le circuit Bugatti (dans une configuration néanmoins très différente de celle des 24H). C’est le pari que s’est lancé Squeezie, l’un des youtubeur/streamer le plus populaire de France à travers le GP Explorer. Un pari fou pour une [première mais pas dernière ?] édition qui s’est déroulée dans les meilleures conditions. Pas de Formule 2, ni de Formule 3 pour ce week-end de Grand Prix en Formule 1 (au Japon), mais une course 100% française à des kilomètres de la catégorie reine, suivie également par certains pilotes francophones (dont Charles Leclerc). L’occasion de revenir sur ce GP Explorer qui va sans aucun doute bouleverser une fois de plus le monde du streaming.

Du beau monde au programme du GP Explorer.

Il ne faut pas négliger l’évènement qui était diffusé en direct sur la plateforme Twitch. Si vous ne connaissez pas Twitch, c’est tout simplement une plateforme sur laquelle est diffusée du contenu en direct, initialement tournée vers les jeux vidéos, la plateforme s’est diversifiée. On peut donc y retrouver Samuel Etienne de Question pour un champion pour une revue de presse, Pop Corn émission animée par Domingo l’animateur, même Julien Fébreau s’y est mis.

Et l’évènement, à l’instar d’un Grand Prix de Monaco, a vu son lot de personnalités, à la hauteur de l’évènement du jour forcément. On a pu y apercevoir entre autres Jamel Debbouze, qui était parrain de l’évènement. Était également présent Julien Fébreau, le monsieur qui nous donne rendez-vous au premier virage sur CANAL+ chaque dimanche de F1, Carlito du duo McFly et Carlito ou encore Bigflo et Oli pour la remise du trophée.

Le GP Explorer était commenté entre autres par Doigby, ou Kameto, tous les deux connus de la communauté Twitch. Pape San s’occupait d’interviewer les pilotes notamment.

Un GP Explorer avec de beaux noms d’écuries et pilotes.

Comme expliqué plus haut, ce GP Explorer, à l’initiative de Squeezie, a eu la part belle au monde du stream français, à l’instar du ZEvent. La grille était composée comme suit :

Un GP Explorer sur une journée.

Le programme était plutôt bien fourni. Comme un week-end de Grand Prix de Formule 1, tous les ingrédients étaient réunis, à la différence que tout se réalisait sur une journée dans un format légèrement différent.

Le GP Explorer se déroulait de 8h à 17h30. Il faut quand même noter que pour la réalisation de l’événement, les pilotes, etc. se sont entraînés de longue date, tant sur la pratique, que sur les règles de sécurité, etc.

Les pilotes ont commencé au matin par une séance d’essais libres de 30 minutes. Après une pause de 30 minutes, un premier groupe de 11 pilotes s’est lancé en Q1 pour 16 minutes, puis le deuxième groupe ensuite pour le même temps. La Q2 s’est déroulée en une fois avec 16 pilotes et enfin la Q3 avec les 10 qualifiés de Q2. La course quant à elle, se déroulait à partir de 17h00, avec au préalable une mise en grille et tour de formation, dans la même trempe qu’un jour de Grand Prix. 

Le matin : Depielo au top pour Oscaro.

Lors des Essais Libres, c’est Depielo qui s’en est le mieux sorti sur une piste fraîche mais ensoleillée. Le pilote Oscaro a signé un 1’44’’528 (144,1 km/h). Il est suivi par Prime à sept dixièmes, et LeBouseuh à une seconde et demi pratiquement ! La séance a vu de nombreux pilotes partir à la faute, naturellement.

Lors des qualifications, ce sont respectivement Depielo et LeBouseuh qui ont réalisé le meilleur temps de leur groupe en Q1. On retrouvait également en Q2 Prime, Etienne Moustache, Xari, Squeezie, Sylvain et Pierre de Vilebrequin, Valouzz, Kaatsup, Bibi, Manon, Dobby, Djilsi, Joyca et Gotaga.

En Q2, la session a été assez perturbée. Le drapeau rouge a été brandit suite à la sortie de piste de Joyca à la courbe Dunlop, endommageant fortement sa voiture Rhinoshield. Les mécaniciens de la FFSA Academy ont toutefois fait un travail remarquable pour remonter sa voiture pour la course. Le top 10 pour la Q3 est composé de Depielo, Sylvain Vilebrequin, Étienne Moustache, Xari, Prime, LeBouseuh, Squeezie, Pierre Vilebrequin et Dobby.

En Q3, c’est d’abord Etienne Moustache qui fixe une référence en 1’44’’477 avant que Sylvain Vilebrequin n’améliore la marque. La séance a ensuite était interrompue suite au tête à queue de LeBouseuh au virage de Musée. A trois minutes de la fin, Depielo arrive à faire le meilleur chrono en 1’41’’958 juste devant Sylvain Vilebrequin et Etienne Moustache.

Le Top 10 de ce GP Explorer

  1. Depielo – 1’41’’958
  2. Sylvain Vilebrequin – 1’42’’380
  3. Étienne Moustache – 1’43’’603
  4. Prime – 1’44’’187
  5. Pierre Vilebrequin – 1’45’’669
  6. Squeezie – 1’46’’361
  7. Xari – 1’46’’591
  8. LeBouseuh – 1’52’’471
  9. Dobby – 1’54’’077
  10. Manon Lanza – 1’54’’162

La course : Sylvain Vilebrequin l’emporte au bout d’une course passionnante !

Au programme de ce GP Explorer, 15 tours à bord de leur F4. Le départ est un départ lancé façon 24H du Mans ou IndyCar pour les connaisseurs. 

Au départ du GP Explorer, Sylvain Vilebrequin surprend Depielo pour prendre la tête de la course ! Derrière, Etienne Moustache manque un virage qu’il est obligé de couper mais récupère sa position. Le reste du peloton se bataille mais reste très propre, pas de crashs à noter dans ces premiers tours ! Et la bataille à l’instar d’une bataille Leclerc-Verstappen du début de saison a eu lieu entre Sylvain Vilebrequin et Depielo ! En effet, le pilote Oscaro s’est montré pressant pendant toute la course sur le pilote Nord VPN. Et Depielo profite au delà de la mi-course d’une petite erreur de Sylvain Vilebrequin pour récupérer sa position. Toutefois insuffisant puisque le pilote Nord VPN profite quelques tours plus tard d’un petit écart de Depielo pour s’infiltrer à l’intérieur au virage de la Chapelle pour reprendre la tête de la course qu’il ne quittera plus !

La course a par ailleurs été l’objet de belles batailles dans le peloton. La voiture de sécurité est intervenue au 13e tour de course suite à un tête à queue de Xari au virage du Raccordement, et Pierre Vilebrequin qui n’a pas pu esquiver le pilote Cupra. Le top 5 est composé de la course est donc composé de Sylvain Vilebrequin, Depielo, Etienne Moustache, LeBouseuh et Squeezie.

Une édition pleine de succès.

Squeezie par l’initiation de cet évènement a réalisé un gros coup au sein de la communauté française Twitch. Celle-ci est d’ailleurs reconnue à travers la Pixel War sur Reddit où elle s’est montrée plus forte que les communautés américaines ou espagnoles, mais aussi la création du ZEvent qui récolte plusieurs millions d’euros chaque année pour des associations. Le GP Explorer a réuni 40 000 spectateurs dans les tribunes et a réuni plus d’1 million de viewers sur Twitch. Il s’agit tout simplement du record de vues pour un événement francophone. Un succès qui n’a pas été sans émouvoir le principal intéressé, ému aux larmes face à ce succès.

La réalisation a par ailleurs été au rendez-vous comme s’il s’agissait d’une épreuve de championnat du monde de F4, ou d’une autre catégorie. Les pilotes, les commissaires de piste, la direction du circuit, etc. ont grandement contribué au succès du GP Explorer. De quoi donner des idées pour une nouvelle édition ? C’est en tout cas ce que souhaitait Depielo, sur le podium.

Crédits photos : Twitch, GP Explorer, Le Mans

 

Total
1
Shares
Previous Post
Chantilly 2022 - best of show

Chantilly Arts et Elegance 2022 : mes coups de cœur en photos !

Next Post

Expresso News #83 : l’actu auto de la semaine

Related Posts