Chantilly Arts et Elegance 2022 : mes coups de cœur en photos !

Retrouvez nos photos coups de cœur du concours Chantilly Arts et Elegance 2022 : Best of show, Bugatti EB110, Lamborghini Miura…
Chantilly 2022 - best of show

Vous n’êtes pas sans savoir que le concours Chantilly Arts et Elegance a fait son grand retour fin septembre, après 3 ans d’absence. Retour en photo sur l’évènement, avec mes coups de cœur.

Pas moins de 17 classes du Concours d’État étaient visibles sur les pelouses du château de Chantilly. Chacune d’entre elles sont passées au crible par un jury de prestige (dont entre autres Paul Belmondo, Laurens van den Acker, Pierre Fillon, Margot Laffite ou Carlos Tavares) et un modèle sélectionné repart avec un prix. Voici la liste de cette année :

  • “Hommage à Betty“ : Les voitures de sport américaines ouvertes
  • Les voitures en état d’origine (Avant-Guerre)
  • Les voitures en état d’origine (Après-Guerre)
  • Alpine : Les voitures de Course
  • La Carrosserie Touring (Avant-Guerre)
  • La Carrosserie Touring (Après-Guerre)
  • La Carrosserie Touring (Les voitures depuis les années 2000)
  • Une grande marque : Hispano-Suiza
  • Les voitures de course de 1905 à 1925
  • Les voitures iconoclastes
  • Les barquettes depuis les années 50
  • Bugatti, La Renaissance
  • Bugatti, type 55
  • 70ème anniversaire de la Bentley Continental
  • Un constructeur italien : De Tomaso
  • La Légende des 24 Heures du Mans : Vitesse & Aérodynamisme sur les Hunaudières
  • La Légende des 24 Heures du Mans : la Course à l’Indice de Performance

Parmi ces lauréats on pouvait par exemple retrouver une exceptionnelle Ferrari 365 P Berlinetta Speciale ‘’Tre Posti’’ (1966 – #8971), la Bugatti EB110 S Le Mans, la Ferrari 512 M ou encore la Panhard Monopole X86.

Sans suspens interminable, voici également le Best Of Show de cette édition 2022. Il s’agit d’une sublime Hispano-Suiza H6C Dubonnet Xenia de 1938 (exposée avec la version moderne “Carmen”). Elle partage la vedette avec une Talbot Lago T26 GS Barchetta Motto (1950) dans la catégorie après-guerre, et l’Aston Martin DBR22 pour le Concours d’Élégance.

On peut dire que Bugatti a mis le paquet cette année avec pas moins de 6 EB110 (dont une Dauer), des Veyron, de nombreuses déclinaisons de la Chiron (Super Sport, Pur Sport, Divo) et bien sûr la toute récente Bugatti W16 Mistral. Cette dernière annonce malheureusement la fin du célèbre W16 de la marque…

J’ai pour ma part particulièrement aimé cette Lamborghini Miura P400 de 1968 (#3586). Pour la petite histoire, ce châssis a été vu dans le film “The Italian Job” avec Michael Caine en 1969.

La carrosserie Touring Superleggera était à l’honneur avec des modèles de toutes époques. Il était alors possible d’observer par exemple les Alfa Romeo Disco Volante (coupé et Spyder) ainsi que la Maserati Bellagio Fastback Touring.

Aussi, comment ne pas craquer également devant une Ferrari F40, une Peugeot 905 ou encore la De Tomaso P72.

Sinon, comme toujours, quelques très sympathiques modernes se cachent aux alentours. Notamment grâce aux clubs ou à l’espace supercars. Ce millésime fut marqué par la présence exceptionnelle d’une Aston Martin Valkyrie fraichement sortie d’usine ou encore une jolie Porsche Carrera GT inhabituellement noire.

Chaque année un spectacle animalier se déroule autour de la fontaine entre deux défilé de voitures. Cette fois-ci, ce sont des oies parfaitement dressées qui étaient à l’honneur. Amusant !

Enfin, on apprécie toujours autant l’ambiance créée grâce aux divers installations, pique-niques et l’instauration du dress code.

Retrouvez toutes les photos juste ici, avec quelques inédites. Et vous, quels sont vos coups de cœur de ce Concours Chantilly Arts et Elegance Richard Mille 2022 ?

Crédit photos : Thomas D. (Fast Auto)

Total
5
Shares
Previous Post
C5 Aircross

Essai : Citroën C5 Aircross hybride restylé. Vous avez un nouveau match !

Next Post

GP Explorer 2022 : Le Grand Prix de F4 avec des streameurs !

Related Posts