Assister à une finale palpitante de la célèbre compétition initiée par Nissan Nismo et Playstation sur le circuit de Sylverstone au Royaume-Uni est déjà incroyable. Clamer Gaëtan Paletou à la plus haute marche du podium est un moment extraordinaire qui a clôturé la GT Academy 2014.

GT ACADEMY 2014-1

C’est sous haute tension que les 6 finalistes français ont bataillé dur durant la semaine au Race Camp à Sylverstone.

Blogautomobile a assisté aux deux derniers jours de la semaine infernale pour les participants du GT Academy au Race Camp. Epreuves physiques, mentales, virtuelles et réelles au volant de la  370 Z Nissan Nismo ( 344 ch et 371 Nm  pour un 0 à 100 km/h en 5,2 s).

Le 3e jour du Race Camp GT Academy Nissan Nismo

Dès l’arrivée des médias, les 41 finalistes de France, Italie,  UK, Russie, Espagne, Portugal, Benelux, Pologne,République Tchèque et la Suède, se disputaient la première avec l’objectif de dépasser en seulement 3 tours la Knight Rider GT-R Nismo , accompagnée par des Ferrari et Aston Martin sur le circuit de Stowe de Sylverstone.

Le meilleur de cette épreuve gagnait en quelque sorte une immunité tandis que les 2 autres co-équipiers de chaque nations devaient se confronter dans un duel face à face extrêmement stressant. Coachés par les meilleurs l’équipe française avait à ses côtés René Arnoux, pilote de Formule 1 de 1978 à 1989. Il a totalisé 162 courses, 18 pole positions, 22 podiums et 7 victoires en Grands Prix. 

A l’issu de cette confrontation sur la 370Z Nismo Nissan, le coach et les juges éliminaient un participant.Résultat de cette journée, les éliminés sont:

  • BeNeLux – Paul Broekmeulen (Pays-Bas)
  • France – Maxime Batifoulier
  • Royaume-Uni – Alex Porazinski
  • Italie – Luca Guerra
  • Russie – Taras Chatov
  • Suède / Pologne / République Tchèque – Kimmy Larsson (Suède)
  • Espagne – Rafael Tourón

Les coulisses de la course part 1

Nous nous sommes tous rendus au restaurant, accompagnés des pilotes de la GT Academy et du créateur du Gran Tourismo en personne à qui nous avons fêté comme il se doit l’anniversaire. Pas plus de mystère, Kazunori Yamauchi était des nôtres, selfies et autres flash ont crépité dans la salle.Pour ma part, n’étant pas une acharnée du jeu vidéo, j’ai été bien plus impressionnée lorsque Darren Cox a pris la parole (en aparté, un homme simple bourré d’humour à l’image de l’état d’esprit de Nissan, passion et pureté avant tout!) Je ne vous mâche pas tout le travail, je vous invite (pour ceux qui ne le savent pas) à chercher sur internet ou cliquez par .

Le D-Day… L’enfer à Sylverstone

Tôt le matin, les 2 derniers participants de chaque équipe, Loïc Lanoë et Gaëtan Patelou devaient démontrer leurs progressions sur le circuit. Le but étant simple; gagner des secondes cruciales sur leurs temps de référence du premier jour au Race Camp.

Les éliminés sont :

  • BeNeLux – Laurens Beerten (Belgique)
  • France – Loïc Lanoë
  • Royaume-Uni – Luke Wilkins
  • Italie – Ariel Bernardi
  • Russie – Andrei Trofimov
  • Swe / Po / tchèque – Alexander Haegermark (Suède)
  • Espagne – Carlos Martínez Alonso

De vous à nous et eux

Je tiens à souligner l’esprit d’équipe de nos compatriotes français qui ont su représenter dignement (pfouuuu, pardon les éclats de rires entre nous tous sont innombrables) la France au GT Academy 2014.

GT ACADEMY 2014-2

Ce n’est pas fini, un grand remerciement aux 6 finalistes (Matthier Verrier, Mickael Peeters, Loïc Lanoë, Maxime Beriot, Maxime Batifoulier et Gaëtan Paletou)  pour leur enthousiasmes, leurs gaietés, leurs humilités et simplicités lors de nos échanges et surtout entre eux. Félicitations les gars pour tout cela! Il va de soi qu’avec un prénom tel que le mien je ne pouvais être qu’une supportrice dans l’admiration de ces jeunes sortis tout droit d’un conte de fée by Playstation Nissan Nismo. Voilà c’est fini.

Les vainqueurs nationaux sont  Cédric Wauters (Belgique), Gaëtan Paletou (France), Filipe « Pipo » Rodrigues (Portugal), Riccardo Massa (Italie), Dmitri Lebedev (Russie), Kamil Franczak (Pologne) et Karl Chard (Royaume-Uni).

Pour la dernière course, les positions de qualifications étaient déterminées par l’épreuve de Buggy qui avait eu lieu le 6e jour. A ce moment là, nous avons présenti une course pas comme les autres. Gaëtan termine les 3 tours de qualifications mais signale une perte de vitesse sur la 370Z Nismo. Les mécanos Nissan se jettent sur la voiture qui avait déjà connue cette avarie la veille sans pouvoir y faire quelque chose. C’est pourquoi, Gaëtan Paletou a été contraint de prendre la 370Z Nismo de l’équipe du Benelux pour participer à la seconde phase des tours de qualifications. La Pologne et la Russie ne placeront donc pas sur la grille. Gaëtan Paletou se retrouve en 4ème position.

Un placement en quinconce(3 devant et 2 derrières) a surpris l’assemblée.Un départ arrêté n’effrayait en rien notre français, habitué lors des compétitions en Midjet.

La finale de la GT Academy 2014 restera marqué dans les annales, sportivement et financièrement parlant!

Un accident spectaculaire au premier virage entre les 370Z NIsmo UK, Espagnol et Belge a coupé le souffle des spectateur. La voiture de l’italien est expulsé dans les gravier en arrachant la roue droite, le Belge défonce le bas de caisse et l’Espagnol rentre directement au paddock. Le spectacle entre les 3 voitures prisent en sandwich, était littéralement peu surprenant vu le placement de la grille de départ.

Tout s’est joué entre le Gaëtan Paletou et l’Italien. Dès le 3e tours sur 8, notre français marque sa supériorité du pilotage en creusant sans procès l’écart. L’italien a bien tenté de prendre des risques mais rien n’a pu arrêter notre pilote qui remporte largement la course ultime.

Pour la direction sportive Massa est en tort. Riccardo entendons-nous bien même si le jeune italien faisait parti des meilleurs de la sélection. A l’arrivée de la course, tous agrippés à Gaëtan, cris, joies, j’ai pourtant était touchée par la tristesse du jeune belge  Cédric Wauters, dommage collatéral de l’intrépide jeunesse italienne.

Le juge Johnny Herbert, dans un calme olympien, après une longue délibération, annonce le vainqueur de la GT Academy 2014.

22 ans, de Barzun, il aime le cinéma et la cuisine, fan de Kimi Raikkonen, Gaëtan Paletou est le Vainqueur!!!!! Le champion de la GT Academy 2014 qui intégrera les rangs de l’équipe auprès de Wolf Reipp après 6 mois de formation et la confirmation de son engagement à Abu Dhabi est Français!

Donc, la GT Academy compte deux gagnants. L’allemand (négociation médiatique) en juillet dernier, le vainqueur de la finale US en ce moment même et Gaëtan Paletou… en Septembre les choses commencent sérieusement pour le cru 2014!

Merci à toute l’équipe Nissan Nismo, GT Academy. Un remerciement particulier à Florence et Pauline. Un plaisir de partager le repas et des moments avec René Arnoux, Matthier Verrier, Mickael Peeters, Loïc Lanoë, Maxime Beriot, Maxime Batifoulier, mes co-équipiers médias (#jesuissympa) et surtout Bravo et Merci pour ces jours passés près de Gaëtan Paletou (qui ne se souvient plus déjà de nous 😀 )