Jadis grand spécialiste des voitures de courses (Jaguar XJS, 850 Break) ou des préparations sur base de Holden Commodore 6.0 L ou 3.0 L (pour les petits joueurs !), le préparateur australien travaille désormais sur les autos de « monsieur Toutlemonde », aussi s’est-il penché sur le cas d’un des best sellers mondiaux de Chevrolet (Holden en Australie), la Cruze.

Et pour être tendance jusqu’au bout, c’est la version récente version 5 portes qui sert de base à cette version sportive qui reçoit un  nouveau package aérodynamique qui comprend un pare choc spoiler plus sportif, des bas de caisse et un pare choc arrière avec une jupe spécifique qui intègre un petit diffuseur et deux emplacements pour les sorties d’échappements. Pas de becquet maouss costaud, pas d’aileron de hayon ou de toit façon pantographe de locomotive électrique, l’ensemble est plutôt sympa et d’assez bon goût. Outre ce kit esthétique « made in Australia », le préparateur de Perth s’est adressé à HPF (à Victoria) pour faire évoluer les trains roulants, le système de freinage et le moteur 1.4 L Ecotec Turbo qui fait une cure de vitamine lors de son passage chez Horsepower/Factory.

Ainsi le 1.4 L iTi (nom australien du bloc Ecotec) voit sa puissance passer de 138 à 245 ch (+78%) et son couple grimpe de 200 Nm à 310 Nm (+55%) ce qui devrait assurer à la Cruze des performances suffisantes mais je ne peux pas vous en dire plus car WP ne donne pour l’instant aucunes mesures chiffrées.

Sachez enfin qu’outre ces préparations mécaniques, la Cruze propose un programme de personnalisation intérieure qui permet de faire votre auto sur mesure et surtout à la mesure de votre budget. Aucun tarif pour l’instant et aucune importation de prévue même via la branche anglaise de Walkinshaw Performance.

Via WP.