Une course automobile sur le périphérique parisien ? Beaucoup en ont rêvé dans leurs fantasmes les plus fous. Et pourtant cela va devenir une réalité prochainement grâce à la Mairie de Paris !

Allez, avouez, vous en avez toujours rêvé : passer la Porte de Clignancourt à fond de 5ème, drifter dans la montée de la porte de Bagnolet ou faire vrombir votre moteur dans le tunnel de la porte Maillot. Cela sera bientôt possible, et de manière très exceptionnelle, même s’il faudra néanmoins quelque peu tempérer vos ardeurs.

C’est dans le cadre de la prochaine journée sans voiture le dimanche 22 septembre prochain que la Mairie de Paris a décidé d’organiser un événement exceptionnel. En effet, en complément des désormais classiques interdictions de circuler dans plusieurs arrondissements de la capitale, le périphérique parisien sera également fermé pour permettre l’organisation de plusieurs courses automobiles. Oui, vous avez bien lu : des courses dans Paris. Mais forcément, ces épreuves seront réservées aux seuls véhicules propres : 100% électriques.

Anne Hidalgo en a fait l’annonce ce matin lors d’une conférence de presse, accompagnée par Nicolas Hulot dont la fondation soutient le projet et lui offre un rayonnement international. Le constat est simple : la mobilité électrique est trop souvent associée à des contraintes fortes et à un manque certain de charisme. Les courses de Formula- E ne soulèvent pas forcément l’enthousiasme attendu, il faut bien l’avouer. A contrario un événement populaire, potentiellement ouvert à tous les citoyens, sur le redoutable anneau parisien, permettrait de démocratiser ce type d’épreuve et de créer un engouement populaire. Mme Hidalgo a même osé un parallèle entre notre bon vieux périph’ et le fameux Nordschleife au Nürburgring, terrain de jeu préféré des constructeurs de supercars.

Pour ce qui est du format, la journée sera très chargée car plusieurs épreuves et animations sont prévues en matinée :

  • course de côte entre la Porte de Bercy et la Porte de la Villette. Un itinéraire piégeur, plus difficile qu’il n’y paraît. Selon certains pilotes expérimentés, la montée de Pikes Peak est une comparaison pertinente
  • concours de drift Porte Maillot, qui sera également fermée pour l’occasion. Les travaux d’extension du RER E permettront, moyennant quelques aménagements, de créer un parcours varié et très technique
  • démonstration de dragsters électriques entre les Portes de Versailles et d’Orléans. Nul doute que les amateurs de la saga cinématographique Rapides et Furieux seront aux premières loges pour y assister !

Ces premières animations, pour spectaculaires qu’elles soient, ne sont qu’une mise en bouche pour les épreuves de l’après-midi. Le point d’orgue de la journée sera en effet la tentative d’établir un record du tour de périphérique en véhicule électrique, au départ de la Porte de Champerret. Dix équipes professionnelles auront en effet la rude tâche d’entrer dans l’Histoire. Si la liste définitive des concurrents n’a pas encore été publiée par la Mairie de Paris, il se murmure que VW pourrait y participer avec son concept I.D. R Pikes Peak, tandis que Tesla pourrait être représenté par une version de présérie de son Roadster.

Nous pouvons d’ailleurs vous l’avouer dès à présent : BlogAutomobile envisage très sérieusement d’y participer avec une Twizy préparée, conduite par notre spécialiste incontesté en la matière : notre cher J-B Passieux ! Nous allons ouvrir une cagnotte et rechercher des sponsors pour financer notre écurie, plus de détails à venir très vite !

Enfin, à partir de 16h, une grande course d’endurance mettra à rude épreuves les mécaniques jusqu’à 17h / 17h30, selon l’état d’usure des batteries des concurrents. Dans la grande tradition des 24h du Mans, autre référence prestigieuse, plusieurs catégories seront ouvertes, la plus “pointue” étant baptisée LMP1 (pour La Machine Parisienne 1). Le détail des catégories sera communiqué ultérieurement, ainsi que les modalités d’engagement pour les particuliers, courant en catégorie “Amateur”, notamment la catégorie “Autolib”, dédiée à ces voitures iconiques du paysage parisien.

La Mairie de Paris croit très fort en cette manifestation populaire qui pourra, si le public suit, être renouvelée à plusieurs reprises en cours d’année en accueillant notamment une épreuve du Trophée Andros en janvier prochain sur la Place de la Concorde. A noter que, compte-tenu des aménagements à réaliser sur la piste, pardon le Périph’, ce dernier sera totalement fermé à la circulation du 18 au 25 septembre. Avouez que le spectacle qui vous sera proposé vaut bien ce petit sacrifice !

Crédits photo : Wikimedia, Masuda Channel, Venturi, Volkswagen, Jaguar, AFP

Modèle 3D : Gustavo Mirra / Edit par Régis Krol