Rude semaine pour la Bugatti Veyron qui se voit débordée par la droite et l’Hennessey Venom GT pour la vitesse maximale et qui vient de se faire larguer sur la gauche par la nouvelle Koenigsegg One:1 qui déboule avec sa puissance d’un mégawatt…

Koneigsegg One-1

Voici donc les premiers éléments officiels qui dévoilent les premières caractéristiques de la One:1 que nous attendions depuis de très longs mois. Développée sur le chassis de l’Agera, celui de la One:1 en diffère sensiblement puisqu’il est allégé mais aussi et surtout rigidifié pour un contact plus précis avec le sol.

La Koenigsegg annonce un poids à vide de 1341 kg mais aussi et surtout une puissance de 1341 ch, 137 1 Nm ce qui est la justification de son appellation. L’aérodynamique de l’hypercar suédoise a particulièrement été travaillée par les ingénieurs de Koenigsegg qui ont notamment installé bon nombre de déflecteur et d’ailerons mobiles qui s’actionnent différemment et automatiquement en fonction de phases d’accélération ou de freinage. L’ensemble est associé à une suspension active pilotée via le système de navigation. Cette gestion permet de mieux anticiper sur l’état de la route ou… de la piste avec un mode de fonctionnement dit prédictif ou anticipatif.

La voiture est freinée par des disques en carbone-céramique en 400 et 380 mm pincés par d’impressionnants étriers avec 6 et 4 pistons. L’auto repose sur des jantes en fibre de carbone en 19 et 20 pouces.  Pas de données précise des perfs aérodynamiques pour l’instant mais Koenigsegg annonce 610 kg d’appuis à 260 km/h et 2G en latéral lorsque la voiture chausse des pneumatiques cup ou racing.

La One:1 est propulsé par le V8 5.0 L Biturbo du constructeur dans une version qui développe donc 1341 ch et 1371 Nm de couple. Ce moteur est accouplé à une boîte de vitesse  à double embrayage avec 7 rapports.  La puissance est transmise aux roues motrices grâce, entre autres, à la présence d’un différentiel autobloquant électronique de dernière génération.

La Vmax officielle attendue se situe aux environs de 445-450 km/h avec notamment un exercice du 0 à 400 km/h plié en 20 secondes. On parle aussi de l’exercice du 0-400-0 abattu en seulement une trentaine de secondes. Il doit y avoir des G dans les harnais…

Koenigsegg One 1.5

L’habitacle est très proche de celui des autres Koenigsegg et notamment celui de l’Agera. On y découvre beaucoup de fibre de carbone, d’alcantara et une belle finition à la suédoise qui peut être personnalisable. Pas d’éléments au sujet de la disponibilité de cette hypercar mais il semble que les 6 exemplaires initialement prévus par le constructeur sont d’ores et déjà vendus. La tarification « presque raisonnable » au regard des performances, 1.45 million d’euros, ne doit pas être étrangère à ce premier succès de ce modèle hyper performant.

Via Koenigsegg.