En ce début de semaine, nous apprenons une bien triste nouvelle ! Avtovaz vient d’annoncer qu’il cessait cette semaine la production de la Lada 2107 qui va pleinement laisser la place à la Granta qui est destinée à lui succéder.

Igor Bourenkov, porte parole d’Avtovaz explique que la demande pour ce modèle « classique a très fortement chuté ces derniers mois et même ces dernières années aussi il est venu le temps de lui dire adieu. Le porte parole du constructeur poursuit en expliquant que les ventes du premier trimestre 2012  ont plongé de 76% par rapport à celles de 2011 sur la même période et elles n’étaient déjà pas au mieux l’an passé. Bien qu’emblématique de la production automobile soviétique puis russe, la 2107 est un modèle rustique qui est devenu totalement obsolète techniquement avec l’arrivée des nouveaux modèles concurrents et l’évolution de la gamme Lada ou la prise de pouvoir de Renault.

Née à la fin des années 60 et dérivée de la Fiat 124, la 2107 était produite sur le site de Togliatti depuis 1970 et le lancement de la 2101 et de ses dérivés que nous avons bien connu en Europe de l’ouest du temps du réseau Lada Poch. Mais depuis près de 18 mois, la Jigouli avait quitté le site emblématique pour laisser la place aux véhicules de nouvelle génération mis au point notamment avec Renault et la production avait été expatriée à Ijevsk à plus de 1000 km à l’est de Moscou.

A Togliatti, c’est la Lada Largus qui a succédé à la 2017. Ces derniers temps , la 2107 n’avait plus beaucoup d’arguments à faire valoir si ce n’est son prix (~ 5000€), sa facilité d’entretien (obligatoire sur une Lada….), l’énorme stock russe de pièces détachées d’occasion et quelques équipements comme une radio, un compte tours, des sièges intégraux et un système de chauffage/ventilations qui fonctionne aussi bien par -40° que par +50°. Par ailleurs avec sa puissance  de feu, son pont arrière rigide, sa direction imprécise assortie à la boite de vitesse, sa Vmax de plus de 150 km/h et une mécanique qui a explosé toutes les normes antipollution, la 2107 était devenue invendable en neuf.

Reste une voiture qui fera encore longtemps le bonheur des amateurs, des bricoleurs (c’est obligatoire avec une telle auto !) et du marché de l’occasion car elles sont encore près de 2 millions à circuler rien qu’en Russie.

Enfin sachez que la 2107 a failli être restylée fin 2007 pour le millésime 2008 mais l’arrivée de Renault a « hélas » modifié la donne. Après la 1200 qui avait quitté la scène automobile il y a 18 mois ( http://wp.me/p1Dir1-kO6 ), c’est donc au tour de la 2017, version de luxe de la Jigouli de tirer définitivement sa révérence.

Pour le plaisir quelques publicités (2105/2107, Signet, Riva) :

Et on ne peut pas en finir avec cette longue lignée de Lada sans un peu de fun….

Et une dernière image pour la route !

Via Avtovaz, Youtube

* : Adieu