L’édition 2019 du Tour Auto s’est achevée dimanche dernier à Deauville, sur la victoire de l’équipage Favaro/Badan sur Lotus Elan 26R en catégorie Compétition et Hamoniau/Lotthe sur Ferrari 250 GT Lusso en Régularité. Retour en images sur cet événement.

Il s’agissait de la seconde victoire consécutive pour Favaro/Badan, un bel exploit pour la petite Lotus qui a dû batailler ferme contre des modèles bien plus puissants dont une horde de Shelby Cobra 289 et de Jaguar E-Type. Un des favoris de l’épreuve, Lajournade/Bouchet, longtemps en tête, fut hélas victime d’une sortie de route à 2 jours de la fin. Pas de blessés, mais la Jaguar n’était plus en état de continuer l’épreuve.

L’itinéraire de cette édition sortait quelque peu de l’ordinaire : si le départ était toujours donné à Paris, la boucle conduisait cette année les concurrents à Deauville. Pas de Côte d’Azur ou de Pays Basque pour une fois, mais pas non plus les Alpes ou les Pyrénées. Heureusement, l’Auvergne a pu rattraper quelque peu ce manque de massifs montagneux.

Le thème de l’année était “Les marques anglaises disparues”. Sujet plutôt facile et commun à chaque édition du Tour Auto à en juger par la quantité d’Austin Healey, MG et autres Triumph qui participent régulièrement à la grande boucle. Cependant, quelques perles peu connues sont apparues : Jowett Jupiter, Frazer-Nash Le Mans Coupé (une des 9 construites !) et autres Sunbeam ont égayés nos routes de leur pittoresque présence.

Dans le domaine des autres raretés, 2 Ford GT 40, une superbe BMW 507, 2 Lancia Stratos et même deux BMW M1 ont pris part à la course.

Comme de coutume, l’ambiance au bord des routes a été festive. Les concurrents et les voitures presses étaient copieusement saluées par le public nombreux, malgré une météo plutôt capricieuse. C’est décidément ce qui fait le charme inimitable de cette épreuve sur route ouverte, et la rend si populaire. La horde des “voitures suiveuses” contenait également son lot de surprises : avant même notre arrivée au Château de Vaux le Vicomte, nous étions escortés par une Ferrari F40 ! Ferrari, dont plusieurs voitures “usine” suivaient le Tour Auto cette année, accompagnées par une LaFerrari dans une livrée très particulière nommée “rame opaco”.

Vous pourrez découvrir notre vision de l’édition 2019 au travers d’une sélection de nos photos. Vivement 2020 pour un nouveau parcours et de nouvelles aventures !

Crédits photos : Pierre Clémence, Régis Krol, Thomas D.