Petit moment saabiste avec deux informations, une qui ne réjouira personne, surtout pas les amateurs de la marque et une plus agréable mais qui parait presque dérisoire dans le contexte actuel.

Ainsi après une première alerte en juillet dernier, voici que de nouveaux certains sous traitants brandissent haut et fort la menace d’une demande de mise en faillite du constructeur suédois afin de pouvoir être payé des pièces fournies ( depuis très longtemps pour certains qui perdent patience ). Pour cela, les entreprises concernées se sont encore tournées vers l’association européenne des équipementiers de l’automobile pour faire monter la pression sur Saab. Hélas, les créances concernées se montent au moins à 150 millions d’euros sans parler des charges fixes ( salaires, prêts, frais de structures etc… ) et cela va finir par faire beaucoup pour l’entreprise de Victor Muller qui court par le monde comme un beau diable afin de trouver quelques prêteurs ou financiers intéressés, hélas sans grand succès jusqu’à présent. On ajoutera aussi que la nouvelle crise qui se met en place ne va pas aider à la survie de Saab surtout si les marchés automobiles viennent à se trouver de nouveau en difficulté car dans ce cas, seuls les plus forts survivront ! La pression est sur Saab qui parle désormais de crise majeure, renforcée entre autre par la possibilité réelle d’un plan social qui ferait de belles coupes dans les effectifs du constructeur de Trollhättan.

 

Non, je ne vais pas vous parler de cette belle 900 Turbo 3 portes bicolore « flat nose » de 1984 ( avec jante Minilite en lieu et place des jantes planes d’origine  ) mais cette photo pour vous annoncer que si Saab perdure les futures autos du constructeurs perdront leurs appellations en « 9- » comme 9-4, 9-3, 9-5 ou 9-2 et 9-7 il y a quelques années. on parle d’un retour soit aux appellations du type 93, 95 ( comme les anciennes 93, 96, 99 ), soit le retour au 900 et/ou 9000 pour les grandes Saab. On en parle mais tout cela est bien futile et hypothétique quand on connait les soucis actuels du constructeur suédois… Et ci dessous la 900 3 portes et enfin une image du fameux intérieur en velours bordeaux de la 900 Turbo 16 4 portes de mon père dont nous parlions il y a quelques semaines et quelques images de 900 turbo pour le plaisir !

 

Via Reuters, Saab, FlickR, Motorlegend.