… pour choisir un joli sapin !

 

Voici les nouvelles des ces derniers jours en provenance du nord de l’Europe, alors que le norvégien TH!NK et ses voiturettes électriques à plus de 30.000€ viennent d’être sauvé par un fond d’investissement russe, du coté de la Suède on s’enfonce doucement dans le gouffre qui va probablement nous amener vers la fin de Saab dans quelques semaines.

Effectivement les raisons d’espérer sont de moins en moins nombreuses à commencer par l’annonce faite en mercredi que Saab ne payera pas les salaires de personnels qui travaillent dans les bureaux et les services administratifs. Ainsi seuls les salaires des employés affectés à la production seront versés dans les prochains jours. Vraiment pas un bon signe !

Le milliardaire russe Vladimir Antonov qui se dit toujours prêt à investir et à venir au secours de Saab ( à priori avec l’aide de banquiers russes  ), en complément des investisseurs chinois Pang Da et Youngman, a de nouveau pris contact avec la BEI ( décidemment figée dans sa posture ) et il s’est vue opposé une fin de non recevoir ferme et définitive de la part de l’organisme européen qui semble tout de même un peu borné !

On savait depuis la semaine passée que la reprise d’activité ne se ferait pas le 9 août prochain mais le 29 août et il semble que désormais cette date soit remise en cause car les discussions avec les diverses parties pour obtenir des financements à court terme se poursuivent mais hélas sans résultat probant pour le moment. Une chose est certaine, si Saab ne peut assurer la totalité des charges fixes fin juillet, cela sera encore plus difficile fin août et mieux ne vaut pas parler de septembre si le constructeur survit jusqu’à cette période ce qui n’est pas évident. Il va falloir être lucide, objectif et honnête intellectuellement mais Saab n’a jamais été aussi près de la fin qu’actuellement et il se pourrait que ceux qui font le fameux « summer break » d’août découvrent qu’il y a un constructeur européen de mois en septembre ! C’est un évènement triste qui s’annonce mais il est tellement logique qu’il faudra plutôt s’étonner de voir Saab survivre au delà de l’été 2011.

 

Via Swedish Automobile NV.