C’est presqu’un jour de festivité dans la verte Suède puisque les trois partenaires de l’aventure Saab viennent de signer un accord qui passe du statut de pré-accord ou de lettre d’intention au statut d’accord définitif.

Effectivement, Swedish Automobiles a publié hier un nouveau communiqué qui annonce la mise en place définitive d’un accord tripartite en Saab ( S.A )/ Pang Da/ Youngman. Jusqu’à la signature de ce nouvel accord, les trois parties prenantes au projet pouvaient quitter le  » navire » librement et sans contrepartie, ce n’est désormais plus le cas puisque ce nouveau protocole inclut une clause contraignante en cas d’avandon du projet et des dédommagement pour les parties lésées.

Ce nouvel accord prévoit aussi la possibilité d’accueillir l’ami russe de Saab, Vladimir Antonov ( qui est déjà un peu dans la place via un fond d’investissement bahamassien qui a consenti un prêt à court terme à Saab ) dans le projet. Au final, il ne manque plus que l’aval officiel de l’état chinois pour que les choses passent de la signature de contrats à la mise en place effective sur le terrain. Les bruits de couloirs que ce n’est plus qu’une affaire de semaines et que le dossier est sur de bon rails du coté de Pékin.

Dans la future structure, Saab et Youngman Passengers Cars Ltd créeront à 50/50 une joint-venture qui porte le nom de NPJV  ( pour New Products Joint Venture ). La structure devrait être basée en Suède et en Chine avec la répartition suivante :

Suède ( Saab ) : Conception, design, R&D, industrialisation

Chine  ( Youngman ) : Gestion et financement des projets

Les ingénieurs des deux entreprises travailleront de concert pour le développement des futurs produits et la joint-venture devrait assurer la production chinoise des futures Saab. Dans cet accord, Pang Da assurera la commercialisation et la distribution des voitures en Chine et en Asie. Cet accord à trois ( et presque 4 ) permettra le déblocage immédiat de quelques 245 millions d’euros qui devraient permettre à Saab d’avancer dans le bon sens.

Toujours au chapitre des informations données par le communiqué, on a la confirmation de la commercialisation à la rentrée de la 9-5 SW mais surtout on apprend qu’en plus du programme 9-3 qui est vital, Saab relance le programme 9-1 ( et non 9-2 ) d’une citadine premium qui sera accompagné du développement d’un grand SUV baptisé pour l’instant 9-6X et d’une très grande berline qui prend pour le moment l’appellation 9-7 ( essentiellement destinée au marché chinois comme le SUV ). De beaux projets mais il faut dans un premier temps raison gardée et faire en sorte que les commandes qui s’entassent soient livrées, que la 9-5 SW soit effectivement lancée dans de bonnes conditions, que la 9-3 2013 ait réellement une existence en R&D et que la 9-1 ( uniquement destinée à l’Europe et peut être aux USA ) soit elle aussi en développement car elle pourrait avoir une place sur le marché !

Toujours est il qu’hier soir, on avait le sourire du coté de Trollhättan en voyant certains nuages se dissiper mais si il faut encore attendre l’aval obligatoire et définitive de l’état chinois !

 

Via Swedish Automobiles.