BlogAutomobile

L’instant Krisprolls : Quand y’en a plus, y’en a encore…

 

 

…non pas des miettes de petits pains croustillants suédois qui rendent fou mais des plans montés par Victor Muller qui devrait faire breveter sa technique du plan de sauvetage industriel et financier à choix multiples.

C’est donc reparti pour un tour et une rumeur de plus mais après le désaveu des plans précédents par GM, le patron de Saab, vient de concocter un nouveau montage pour succéder au plan ” Pour Youngman/PangDa, tout à 100 millions !”. Exit donc Pang Da qui vient de se retirer discrètement suite à des problèmes financiers, place à Bank of China qui pourrait s’associer à Youngman pour prendre quelques 49.9% de parts dans Saab, Swan gardant on ne sait trop comment 50.1% du capital.

Rien d’officiel du coté de Bank of China, c’est Swan qui fait cette annonce qui n’a encore pas donné naissance à un plan de sauvetage de Saab, que GM n’a pas validé tout comme l’état suédois, l’office de la dette, la BEI et le consortium des créanciers. Ce n’est donc pas encore fait puisque GM n’a pas bougé, Bank of China non plus et encore moins l’état chinois… Il faut donc rester très prudent avec cette annonce qui met en émoi le landerneau saabiste mais pas plus que ça car selon plusieurs sources, le gouvernement suédois voudrait que ce dossier soit réglé même si cela doit passer par la faillite et la liquidation de Saab.

Pour informations, sachez qu’au troisième trimestre 2011 Saab a produit 130 voitures et qu’au total depuis le début 2011, ce sont 13.007 Saab qui sont sorties des chaines de Trollhättan. En 2011 Saab va livrer à peu près le nombre de voitures qu’en 2010. Le résultat de Saab avant impôts est de -87.5 millions d’euros, le chiffre d’affaire est de 434.76 millions d’euros avec une marge brute négative de 60 millions et un résultat net de -366 millions. Début novembre 2011, Saab avait en caisse 84 millions d’euros (70 millions sont bloqués pour les salaires , les pensions et la maintenance de l’outillage), il reste donc 14 millions qui servent à… On ne sait pas exactement ! Au final, si on fait le tour des dettes, des encours, Swan avance un passif de 526 millions d’euros, ce qui n’est pas rien pour une entreprise qui ne produit plus rien depuis 8 mois.

Saab UK, filiale de Swan à 100% vient d’être mis il y a quelques jours sous administration judiciaire et sera sous le régime anglais de la protection des faillites pour manque de liquidité. Les 120 salariés permanents de Saab UK sont sous la menace d’un licenciement avant la fin d’année et les 60 concessionnaires Saab britanniques devraient très rapidement être sans panneau. L’annonce est d’importance car la Royaume Uni est un marché quasi vital pour Saab.

Je terminerais par les chiffres de Saab sur le marché suédois en novembre 2011 : -96.5% et 35 voitures (les dernières ?) mises à la route. Durant la même période, Volvo caracole en tête des ventes en Suède avec 5808 livraisons.

NDLR : Pour ceux qui veulent avoir un aperçu de la puissance de BOC, voic les résultats du 3eme trimestre 2011.

http://www.boc.cn/en/bocinfo/bi1/201110/t20111026_1572190.html

 

Via AP, Autoblog.