Peugeot-308-GTI-juin-2015-136961

Prochainement exposée au grand public au Festival de GoodWood qui débute le 25 juin prochain, Peugeot a enfin levé le voile sur la 308 GTI.

Alors que je me remettais tout doucement de mon essai de la 308 GT, Peugeot s’est chargé de mettre de l’huile sur le feu en annonçant leur dernière création : Peugeot 308 GTI by Peugeot Sport.

On l’attendait cette 308 GTI, et malgré les diverses apparitions qui ont peuplées la toile ces dernières semaines, le mystère résidait quant à la puissance et tout ce qui caractérise la GTI plutôt que la GT. Déclinée en versions 250 et 270 chevaux, la Française accueillera la version 270 chevaux dont certains éléments lui sont exclusifs.

Si à l’intérieur, nous sommes assez peu dépaysés de l’atmosphère qu’offre la 308 depuis 2 ans, Peugeot a toutefois mis l’accent sur le côté GTI et exclusif de cette version. Le gros changement ? Les énormes baquets Peugeot Sport, non sans rappeler ceux qui prenaient place dans le concept 308 R Hybrid.

Les matériaux utilisés sont plus qualitatifs : le chrome et le noir laqué soulignent ainsi l’aspect haut de gamme de cette version (au détriment des futures traces de doigts qu’ils accueilleront…), alors que les surpiqûres et divers éléments rouges rouges donnent un peu de sens à l’apposition du GTI sur le volant à méplat.

À première vue, les changements extérieurs sont aussi minimes que les changements dans l’habitacle. Pour se distinguer, la calandre de la GTI a été repensée et s’approche de celle placée sur le museau de la 208 30Th (à damiers). On s’éloigne ainsi de l’aspect sport/classe que proposait la 308 GT, avec son Lion posé sur une calandre chromée… Badgée d’un discret « GTI », la ligne n’évolue guère et seul le nouveau diffuseur arrière apporte une touche radicale à la compacte. Cette version 270 réserve, outre la teinte bi-ton, les jantes Carbone19 de 19 pouces laissant apparaître des étriers signés Peugeot Sport. Ajouté à cela, la 308 bénéficie de la ligne d’échappement de la RCZ-R, à la seule différence que celle de la 308 laisse transparaître deux « vraies » canules chromées, valorisant une fois de plus le côté sportif de la bête.

Quant au moteur, c’est sans surprise le 1,6L THP 270 chevaux qui alimente cette version GTI. Décidément, Peugeot noue une véritable histoire d’amour avec ce 1,6L qui aura connu toutes les versions de la 308, de la « basique » à la GTI en passant par la GT. Proposant un couple maximum de 330 Nm à partir de 1900 tr/min et comptant sur une boite manuelle à 6 vitesses, cette 308 GTI gagne 100 kg par rapport à une GT. Mais le moteur ne fait pas tout et, déjà dotée d’un excellent châssis, Peugeot lui greffe un différentiel à glissement limité Torsen pour un meilleur passage en courbe.

Peugeot n’annonce pas de prix pour le moment mais ils devraient se trouver autour de ceux d’une golf GTI, soit 36 000 €. Les pré-commandes ouvriront le 30 juin 2015 pour une arrivée en concession prévue le 22 octobre 2015.

C’est avec grande hâte que j’espère vous retrouver cette automne pour l’essai de cette 308 GTI qui, je l’espère, tiendra toutes ses promesses…

Via Peugeot